GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 25 Avril
Vendredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Nouveau scandale d'agressions sexuelles au sein de l'Eglise chilienne

    media Ce nouveau scandale tombe mal pour l'Eglise chilienne après la démission de l'ensemble des évêques du pays pour leur gestion catastrophique des scandales de pédophilie. REUTERS/Ivan Alvarado

    C'est un nouveau scandale du plus mauvais effet pour l'Eglise chilienne : après la démission collective de tous les évêques du pays vendredi, pour leur gestion catastrophique des scandales de pédophilie ces dernières années, des prêtres sont de nouveau accusés de violences sexuelles sur des enfants. Quatorze curés du diocèse de Rancagua ont été suspendus par l'Eglise ces derniers jours.

    Avec notre correspondante à Santiago, Justine Fontaine

    Au total 14 prêtres du diocèse ont été suspendus, le temps pour l'Eglise chilienne d'enquêter sur les faits dénoncés par une chaîne de télé nationale.
    Plusieurs d'entre eux, y compris le directeur d'une école primaire catholique, sont soupçonnés d'agressions sexuelles sur des mineurs, ou encore d'avoir envoyé des images pornographiques à des adolescents.

    Un curé interviewé dans le reportage affirme que ces prêtres se réunissaient régulièrement, et qu'ils pourraient être complices de plusieurs de ces agressions.

    Interrogé par la télé chilienne, l'évêque de Rancagua a déclaré qu'il avait « déjà entendu des choses comme ça, sous forme de blague », mais qu'il n'était pas détective et qu'il n'a jamais reçu d'accusation formelle disant que ces délits avaient eu lieu.

    Des déclarations qui ont choqué au Chili, d'autant plus que cet évêque préside une commission sur les violences sexuelles au sein de l'Eglise.

    Démission en bloc

    Après ces révélations, le parquet de Rancagua a annoncé qu'il enquêtait sur ces faits depuis près de deux mois. Aucune mise en examen n'a eu lieu pour l'instant, mais l'affaire est extrêmement embarrassante pour l'Eglise chilienne.

    Pas plus tard que la semaine dernière, le Pape avait poussé tous les évêques du pays à présenter leur démission, à cause de leur désastreuse gestion des affaires de pédophilie ces dernières années.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.