GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Septembre
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Présidentielle en Colombie: Au dernier débat, les candidats à couteaux tirés

    media Les candidats à la présidence Gustavo petro, Ivan Duque, German Vargas Lleras, Sergio Farjado et Umberto de la Calle pendant le débat télévisé organisé par le quotidien El Tiempo à Bogota, le 24 mai 2018. REUTERS / Henry Romero

    Le premier tour de la présidentielle aura lieu dimanche 27 mai en Colombie. Des millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour élire le successeur de Juan Manuel Santos. Au pouvoir depuis 2010, l’actuel chef de l'Etat a obtenu en 2016 le prix Nobel de la paix pour avoir négocié la paix avec la vieille guérilla des FARC. Les cinq candidats en lice se sont rencontrés pour un dernier débat télévisé vendredi 25 mai.

    Avec notre correspondante à Bogota,  Marie-Eve Detoeuf

    À deux, trois ou cinq, les candidats présidentiels colombiens ont débattu plus de 50 fois à la radio ou à la télévision. Ils se tutoient tous maintenant, et s’appellent par leurs prénoms. Mais les divergences idéologiques restent profondes.

    Vendredi 25 mai soir, ils ont parlé impôts, sécurité, éducation... et évidemment de la paix dans le pays. Le candidat libéral Humberto de la Calle, qui a été négociateur de l’accord avec la guérilla, s'en est pris avec véhémence à Ivan Duque, le candidat de la droite dure. Car ce dernier s’est toujours opposé au processus de paix et parle aujourd’hui de revoir ce qui a été signé.

    « Je demande aux Colombiens de se mettre la main sur le cœur, a dit Humberto de la Calle. Nous voulons la paix, oui ou non ? Et de décider si nous voulons la paix. Notre ami Ivan dit qu’il ne va pas toucher aux accords sur le fond, seulement modifier de petites choses. Elles ne sont pas petites, Ivan. Moi, je vois qu’il y a comme un plan pour saboter la paix. »

    « Un accord de la société tout entière pour vivre ensemble »

    « Toi Humberto, tu nous as dit que les chefs des Forces armées révolutionnaires de Colombie n’arriveraient pas au Congrès avant d’avoir purgé leur peine de prison. Et ils vont y rentrer direct, répond Ivan Duque à Humberto de la Calle. Ce qu’il nous faut, c’est un accord de paix qui respecte la justice. »

    Quant au candidat de la gauche indépendante Gustavo Petro, il déplace pour sa part le débat : « Moi, je veux remercier Humberto pour ce qu’il a fait. Mais la paix n‘est pas le résultat d’une négociation de paix avec la guérilla, c’est un accord de la société tout entière pour vivre ensemble. »

    Ivan Duque et Gustavo Petro se retrouveront probablement en ballotage dimanche soir.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.