GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La Colombie, premier «partenaire mondial» latino-américain de l'Otan

    media Le président colombien Juan Manuel Santos est à Bruxelles pour officialiser le statut de partenaire mondial de l'Otan. Jaime Saldarriaga/Reuters

    Le président colombien Juan Manuel Santos est à Bruxelles ce jeudi 31 mai pour officialiser l'entrée de la Colombie au sein de l'Otan, l'Organisation du traité de l'Atlantique nord. C'est le premier pays d'Amérique latine à le faire.

    Avec notre correspondante à Medellin, Najet Benrabaa

    La Colombie devient un « partenaire mondial » de l'Otan. Ce statut signifie que le pays ne prendra pas forcément part à des opérations militaires mais qu'il sera entièrement accrédité à Bruxelles.

    L'organisation, à laquelle 29 pays adhèrent, avait conclu un accord de partenariat avec la Colombie en mai 2017, juste après la signature de la paix avec les FARC, les forces armées révolutionnaires de Colombie.

    Ce partenariat est le résultat d'une alliance qui date de plusieurs années puisque déjà en 2015, la Colombie avait prêté main-forte à l'Otan dans la Corne de l'Afrique. Un navire avait été fourni à l'organisation pour combattre les pirates de la région.

    Lutter contre le crime organisé

    Selon le site de l’Otan, le partenariat avec la Colombie concernera la cybersécurité, la sécurité maritime, le terrorisme et les liens avec le crime organisé.

    Pour les autorités colombiennes, cette entrée au sein de l'Otan va permettre d’améliorer l’entraînement de ses militaires qui font face à des menaces constantes du crime organisé et qui s’inquiètent de l’instabilité de l’État voisin, le Venezuela.

    Par ailleurs, avant de se rendre à Bruxelles, Juan Manuel Santos était en France ce mercredi pour concrétiser l’entrée de son pays dans une autre organisation internationale, l’OCDE.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.