GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Chine: Pékin cherche à éviter un conflit commercial avec les Etats-Unis

    media Le port de Longtan à Nanjing dans la province du Jiangsu (image d'illustration). Reuters/Sean Yong

    Alors que Washington a sorti l’artillerie lourde en imposant des taxes sur l’acier et l’aluminium européen, canadien et mexicain, la Chine – autre cible de la colère de Donald Trump – s’efforce de charmer son adversaire en baissant les taxes sur plusieurs gammes de produits de consommation. Mesures annoncées alors qu’une d’une délégation d’une cinquantaine de membres se trouve à Pékin avec cet objectif : éviter une guerre commerciale.

    Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

    Au bâton américain, la Chine répond avec cette carotte : Pékin baisse les droits de douanes sur les vêtements, les produits de beauté, les chaussures ou encore l’électroménager, à compter du 1er juillet. Une mesure qui complète les réductions de taxes sur les importations de voitures.

    Ce geste de bonne volonté tombe à point nommé à quelques heures de l’arrivée du secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross. Malgré les menaces renouvelées de l’administration Trump, le ministre chinois du Commerce Gao Feng a tenté de calmer le jeu avec ces mots : « Nous ne souhaitons pas une escalade des frictions commerciales, les deux nations doivent trouver un terrain d’entente ».

    Le journal américain New York Times reste pourtant dubitatif et fait savoir que ces baisses de taxes ne concernent que très peu de produits exportés par les Etats-Unis vers la Chine. Les véritables raisons pour ce geste commercial seraient donc à chercher ailleurs : Pékin mise dorénavant sur le high-tech. Du coup, le gouvernement protège moins son industrie bas de gamme et ouvre plus grand les portes aux produits étrangers.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.