GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    A la veille du G7, Trudeau et Macron affichent leur fermeté face à Trump

    media Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre canadien Justin Trudeau à Ottawa, le 7 juin 2018. LUDOVIC MARIN / AFP

    A la veille du sommet du G7, qui risque d'être dominé par la question de la guerre commerciale menée par les Etats-Unis, dans une conférence de presse commune à Ottawa, Justin Trudeau et Emmanuel Macron ont choisi de défendre le multilatéralisme face à une Amérique de Trump qui risque de se trouver bien isolée à la Malbaie.

    Avec notre envoyée spéciale à Ottawa, Mounia Daoudi

    Souriants, courtois, mais fermes. C'est ainsi que Justin Trudeau et Emmanuel Macron entendent se comporter face à Donald Trump, attendu demain à la Malbaie. Les deux dirigeants n'ont pas l'intention de céder aux menaces du président américain qui, au nom de la sacro-sainte sécurité nationale, est prêt, selon eux, à sacrifier des décennies de coopération multilatérale sur le plan du commerce, mais aussi de la sécurité internationale.

    « On ne fait pas de guerre commerciale à ses alliés », a lancé Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat français a eu des mots très durs vis-à-vis de son ami Donald Trump en affirmant que personne n'est éternel et que les engagements pris par les gouvernements les dépassent.

    S'achemine-t-on vers un G6+1, comme l'affirment de nombreux analystes ? Tout porte à le croire. Une chose est sûre : les dirigeants français et canadien ne sont pas prêts à sacrifier leurs principes pour une déclaration commune. Ils ne manqueront pas de rappeler à Donald Trump que ses alliés au sein du G7 représentent un marché plus important que celui des Etats-Unis et que, in fine, ce sont les salariés américains qui seront les premiers perdants dans une guerre commerciale avec le reste du monde.

    Comme à son habitude, le président américain a réagi sur Twitter. « Veuillez dire au Premier ministre Trudeau et au président Macron qu'ils imposent des droits de douane énormes aux Etats-Unis et qu'ils créent des barrières douanières non-monétaires », a déclaré Donald Trump, ajoutant avoir hâte de rencontrer les deux dirigeants ce vendredi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.