GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 11 Août
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Aujourd'hui
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Maison Blanche juge les sanctions turques «regrettables»
    • Trump révoque l'habilitation secret défense de l'ex-chef de la CIA John Brennan (Maison Blanche)
    • Inde: 67 morts, 50000 déplacés par les inondations au Kerala (officiel)
    • Libye: 45 miliciens condamnés à mort pour avoir tué des manifestants anti-Kadhafi en 2011 (ministère)
    • Viaduc effondré à Gênes: Rome confirme qu'il va révoquer la concession de la société autoroutière Autostrade per l'Italia
    • Le gouvernement italien déclare l'«état d'urgence» pour 12 mois à Gênes
    Amériques

    Donald Trump envisage de gracier Mohamed Ali à titre posthume

    media Mohamed Ali, le 28 janvier 2006. REUTERS/Andreas Meier/File Photo

    En 1967, le boxeur de légende avait refusé sa conscription pour aller combattre au Vietnam et dénoncé l'engagement de son pays dans ce conflit. A l'époque, Mohamed Ali - mort il y a deux ans - avait été condamné pour insoumission. L'avocat de sa famille a néanmoins poliment décliné l'initiative du président américain.

    Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

    Gracier Mohamed Ali, comme l'a proposé Donald Trump ce vendredi est une idée « inutile » selon l'avocat de sa famille.

    Le boxeur de légende, décédé en 2016, avait été condamné pour insoumission en 1967 et même déchu de son titre de champion du monde, au motif que Mohamed Ali avait refusé la conscription qui lui ordonnait d'aller combattre au Vietnam.

    Pour justifier son opposition à la guerre, Mohamed Ali invoquait sa foi religieuse musulmane et le fait que les Vietnamiens ne lui avaient jamais rien fait. « Mes ennemis sont les Blancs, pas les Viet-Cong », avait déclaré à la presse à l'époque ce militant des droits civiques.

    « Il n'y a plus de condamnation à pardonner »

    Mais comme le rappelle son avocat, Ron Tweel, la Cour suprême des Etats-Unis avait annulé à l'unanimité cette condamnation en 1971. Et l'ancien président Jimmy Carter a ensuite amnistié les objecteurs de conscience. « Nous apprécions cette pensée du président Trump mais il n'y a plus de condamnation à pardonner », décline poliment l'avocat dans un communiqué.

    Donald Trump était interrogé sur d'éventuelles nouvelles grâces présidentielles après avoir exercé cette semaine ce droit régalien en faveur d'une femme de 63 ans condamnée à perpétuité pour trafic de drogue. Le président américain répondait ainsi favorablement à une demande de la vedette mondiale de téléréalité Kim Kardashian, reçue la semaine dernière à ce sujet par Donald Trump dans le bureau ovale de la Maison Blanche.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.