GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Trente-neuf corps ont été découverts dans un camion, dans la nuit de mardi à mercredi, à Grays, dans l'Essex, à l'est de Londres. Le chauffeur, originaire d'Irlande du Nord et âgé de 25 ans, a été arrêté pour meurtre, a annoncé mercredi matin la police britannique. Selon les premiers éléments de l'enquête, le camion venait de Bulgarie et était entré au Royaume-Uni le 19 octobre à Holyhead, port situé sur la côte ouest de l'Angleterre.

    Amériques

    Présidentielle en Colombie: au cœur de la crise migratoire, Cúcuta vote Duque

    media Le favori de la présidentielle colombienne, Ivan Duque, avec des supporters rencontrés au niveau du pont Simón Bolívar, à Cúcuta, le 5 juin 2018. REUTERS/Carlos Eduardo Ramirez

    L'arrivée massive de Vénézuéliens a fourni un nouveau bassin de partisans à la formation colombienne de droite Centre démocratique, de l'ex-président Uribe. A savoir la région du nord de Santander, et en particulier la ville frontalière de Cúcuta qui, dimanche au deuxième tour de la présidentielle, pourrait voter très majoritairement en faveur du dauphin d'Álvaro Uribe, Ivan Duque.

    Avec notre envoyée spéciale à Cúcuta,  Lucile Gimberg

    Tous les jours, des milliers de Vénézuéliens traversent à pied le pont Simón Bolívar, depuis le Venezuela vers la Colombie. Ils viennent acheter de la nourriture, des médicaments ou tentent de s'installer pour s'en sortir, comme Wilfredo.

    « On a émigré du Venezuela, nous dit-il, on est ici pour chercher du travail et on se défend comme on peut. Parce que là-bas au Venezuela, la situation est terrible, on ne peut même pas acheter de la nourriture. On est arrivés ici et c'est le paradis. Même si on n'a pas de travail et qu’on dort dans la rue, c'est le paradis. »

    Selon le recensement que le gouvernement colombien a effectué après plusieurs mois de crise humanitaire, 87 000 Vénézuéliens en situation irrégulière ont été enregistrés dans la région du nord de Santander.

    « Ça enlaidit la ville »

    La ville-frontière de Cúcuta, avec son fort taux de chômage et ses petits boulots informels, ne peut pas supporter cette pression migratoire, explique le maire César Rojas, héritier d'un élu condamné pour ses liens avec des paramilitaires.

    « Ce qu'on leur dit, c'est qu'il n'y a aucune opportunité, pas de travail. Du coup, ils se tournent vers la mendicité, ils sont dans la rue, dans les parcs, et tout ça... Ça enlaidit la ville », lance-t-il.

    Lors des élections législatives, en mars dernier, c'est ce qui a fait pousser des ailes au parti ultraconservateur de l'ex-président Álvaro Uribe. Et lors du premier tour de la présidentielle, le 27 mai dernier, son dauphin Ivan Duque, favori du deuxième tour, a recueilli 59 % des suffrages à Cúcuta.

    ►à réécouter: Colombie: les enjeux du second tour de la présidentielle avec Pascal Drouhaut

    ►à relire : Le boulet vénézuélien au pied du candidat Petro

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.