GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Israël: les partis arabes soutiennent Gantz pour le poste de Premier ministre
    Amériques

    Enfants séparés de leurs parents migrants: la polémique enfle aux Etats-Unis

    media Des migrants d'Amérique centrale et leurs enfants sont arrêtés le 12 juin 2018 près de McAllen au Texas. JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

    Le président américain doit participer ce mardi 19 juin à une table ronde sur l’immigration. Donald Trump souhaite que le Congrès vote au plus vite une loi qui prévoit la construction d’un mur à la frontière et d’autres mesures qui restreindront l’accès au territoire américain, et ce alors que la polémique enfle sur la politique de séparation des enfants de migrants de leurs parents, mise en place par l’administration au mois d’avril. La Maison Blanche se défausse sur le Congrès et estime qu’en jetant en prison les parents de ces jeunes enfants, elle ne fait qu’appliquer la loi. Les images de très jeunes enfants en larmes et appelant leurs parents ont commencé à circuler ce week-end et suscitent l’indignation, y compris au sein du parti républicain.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Des pleurs d’enfants de migrants séparés de leurs parents par la police américaine, c’est ce qu’ont pu enregistrer en cachette des journalistes qui ont pu entrer dans les centres d’accueil alors qu’ils n’avaient pas le droit de filmer ou d’enregistrer quoique ce soit. Le sort de ces enfants émeut jusque dans les rangs du parti républicain. La sénatrice Susan Collins demande que l’administration mette un terme immédiat à cette politique : « Cela va contre les valeurs américaines de séparer ces enfants de leurs parents, sauf quand il y a des preuves de maltraitances ou de très sérieuses raisons. »

    Enfants séparés de leurs parents migrants: la polémique enfle aux Etats-Unis 19/06/2018 - par Anne Corpet Écouter

    L’ex-première dame Laura Bush qualifie « d’immorale et de cruelle » la politique de l'administration Trump. Le sénateur John McCain évoque un « affront à la décence et aux valeurs du pays ». Et cette indignation est partagée par les Américains. Selon deux sondages, 67 % des personnes interrogées désapprouvent la séparation des familles à la frontière.

    C’est depuis que le ministre de la Justice a mis en place sa politique tolérance zéro en avril, que les familles sont séparées. Donald Trump assure que c’est le résultat d’une loi votée par les démocrates. Le président se dit même sensible au sort de ces enfants.

    « Si les démocrates s’asseyaient au lieu de faire de l’obstruction, on pourrait agir très rapidement, affirme Donald Trump. On pourrait mettre un terme à la séparation des familles, on est coincés avec ces lois horribles. Ce sont des lois horribles. Ce qui se passe est tellement triste, tellement triste… »

    La secrétaire à la Sécurité intérieure l’a pour sa part certifié, aucun enfant n’est maltraité dans ces centres d’accueil. Kirstjen Nielson a expliqué que les parents qui franchissent illégalement la frontière sont considérés comme des criminels, et risquent la prison, qu’ils soient accompagnés de jeunes enfants ou pas. Comme la Maison Blanche, la secrétaire à la sécurité intérieure estime que c’est au Congrès d’agir.

    Dire que ces enfants sont traités de manière inhumaine est faux. Les parents qui entrent illégalement sur notre territoire sont par définition des criminels. L'entrée illégale est un crime, comme l'a défini le Congrès. En entrant illégalement sur le territoire dans des conditions dangereuses ces migrants mettent leurs enfants en danger.

    Kirstjen Nielsen, secrétaire américaine à la Sécurité intérieure 19/06/2018 - par RFI Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.