GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Trump signe un texte pour éviter la séparation des familles

    media Un migrant salvadorien tient son fils par la main, dans un centre d'accueil pour réfugiés à Ciudad Juarez, au Mexique, le 19 juin 2018. REUTERS/Jose Luis Gonzalez

    Dans un spectaculaire retournement, le président américain Donald Trump a signé mercredi 20 juin un décret pour éviter la séparation des familles de migrants ayant franchi illégalement la frontière avec le Mexique. L'administration américaine était sous le feu des critiques, tant au niveau national qu'international, alors que plus de 2 300 mineurs ont été séparés de leurs parents en cinq semaines.

    Le président et son équipe répètent depuis plusieurs jours qu'ils ne font qu'appliquer la loi et que seule une modification de cette dernière par le Congrès permettrait de mettre fin aux séparations très critiquées, aux Etats-Unis mais aussi à travers le monde. Face aux images d'enfants séparés de leurs parents à la frontière qui ont bouleversé l'Amérique et le monde, Donald Trump s'est longtemps arc-bouté. Puis face au malaise politique grandissant dans son propre camp, il a soudain fait volte-face.

    Le président américain a annoncé mercredi qu'il allait signer un texte pour éviter la séparation des familles de migrants ayant franchi illégalement la frontière avec le Mexique. « Cela me tient particulièrement à coeur [...] Nous voulons que les familles restent ensemble. C'est très important », a affirmé Donald Trump en signant le décret dans le Bureau ovale, quelques heures après avoir annoncé qu'il allait mettre fin à cette pratique qui lui a valu une avalanche de critiques, y compris au sein de son propre camp.

    De leur côté, les démocrates n’entendent pas voter le projet de loi sur l’immigration qu’exige le président américain, rapporte Anne Corpet, envoyée spéciale permanente de RFI à Washington. C'est ce qu'explique Joaqim Castro, représentant démocrate du Texas : « On veut résoudre ce problème mais on ne veut pas que le président utilise ces abus comme un levier pour obtenir de notre part un mur à la frontière ou pour expulser les immigrés sans procédé légal. Donc oui, nous sommes tout à fait d’accord pour résoudre ce problème mais nous n’allons pas troquer la fin du traumatisme de ces gens contre un mur à la frontière. ».

    Pour continuer à pouvoir incarcérer 100 % des migrants qui entrent clandestinement dans le pays, le décret de Donald Trump prévoit d’abroger le texte qui limite à vingt jours la détention de famille de migrants. Les associations de défense des droits de l’homme entendent porter l’affaire en justice.

    De plus, ce décret ne résout pas la crise humanitaire aux frontières. Près de 2 300 enfants ont été séparés de leurs familles et il ne sera pas facile de retrouver leurs parents rapidement.

    Il y a eu un émoi qui a débordé les cercles habituels de l'opposition à Trump...

    Corentin Sellin, professeur agrégé d’histoire, spécialiste des Etats-Unis. 21/06/2018 - par Sami Boukhelifa Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.