GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Enfants séparés aux Etats-Unis: Melania Trump envoyée à la frontière mexicaine

    media Melania Trump accompagnée par le ministre de la Santé et des Services sociaux Alex Azar (g) dans son déplacement au centre de rétention pour enfants près de la frontière mexicaine, ce jeudi 21 juin 2018. REUTERS/Kevin Lamarque

    La confusion au lendemain du revirement de Donald Trump au sujet des familles de migrants sur le sort de plus de 2 300 enfants séparés de leurs parents. Aucune consigne claire n'a été donnée à l'administration pour qu'elle organise la réunion de ces familles, et l'inquiétude demeure même si Donald Trump assure souhaiter la réunion de ces familles.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

    Au détour d'un discours toujours très dur sur l'immigration, le président américain l’a déclaré : il souhaite que ces enfants retrouvent leurs parents.

    Mais les services concernés n'ont pour l'instant reçu aucune consigne précise, et la procédure risque d'être compliquée à mettre en place, car les familles ont été dispersées sans réelle coordination.

    La Maison Blanche a en tous cas envoyé Melania Trump en première ligne pour tenter de contrer l’effet désastreux que la politique de séparation des familles a causé dans l’opinion. La première dame effectuait ce jeudi une visite surprise dans le sud du Texas, elle s’est rendue dans un centre de rétention pour mineurs et à la frontière. Elle a assuré qu’elle souhaitait que les familles séparées puissent être réunies le plus vite possible.

    Détail stupéfiant, erreur de communication ou message discret. Melania Trump portait pour ce déplacement une veste sur le dos de laquelle était écrit en lettres blanches « Je n’en ai vraiment rien à faire. ».

    Pendant ce temps à Washington, Donald Trump, qui a mis une énorme pression sur le Congrès pour obtenir le vote d'une loi restrictive sur l'immigration et la construction d'un mur vient de subir un nouveau revers : le premier projet présenté a été rejeté par les représentants, 41 républicains ont voté contre le texte avec les démocrates.

    (Re) lire : Trump signe un texte pour éviter la séparation des familles

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.