GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    États-Unis: de véritables camps de migrants de l’armée pourraient voir le jour?

    media À l'intérieur d'un établissement de détention de l'agence des Douanes et de la Protection des frontières, à Rio Grande City (Texas), le 17 juin 2018. Courtesy CBP/Handout via REUTERS

    La politique de « tolérance zéro » appliquée par l’administration Trump ne désenfle pas, notamment avec les images de centres de rétention pour mineurs et d’enfants séparés de leurs parents. Cela malgré la publication, ce vendredi 22 juin, d’un décret présidentiel qui revient sur cette pratique. Mais l’État fédéral a chargé l’armée de mettre davantage de centres en place, soit de véritables camps de réfugiés qui pourraient faire leur apparition sur le sol américain, selon la presse.

    C’est la très sérieuse revue Time Magazine qui révèle l’affaire. Le magazine a mis la main sur un document interne de la marine américaine, qui va chapeauter la mise en place de ces nouveaux centres de rétention. Ce sont principalement des bases aériennes désaffectées qui devraient être utilisées. Il s'agit de pouvoir y détenir des dizaines de milliers de migrants supplémentaires à court terme.

    Ce document est une réponse à la demande de l’administration Trump qui a réclamé la mise à disposition de tout bâtiment pouvant être utilisé pour loger des migrants. En cas de manque de bâtiments, des tentes dites « temporaires et austères » seront installées sur d’anciennes pistes d’atterrissage, selon Washington.

    Selon Time, chaque camp pourrait abriter 47 000 personnes

    Dans ce document révélé par la revue Time, l’US Navy envisage de construire un camp pour 47 000 personnes près de San Francisco et un autre pouvant abriter le même nombre de personnes dans le sud de la Californie. D’autres États sont également concernés : l’Arizona ou encore l’Alabama.

    Pour l’instant, ce document interne n’aurait pas été validé, selon le Pentagone. Mais dès qu’une demande officielle sera effectuée, il pourra être rapidement mis en œuvre. Des camps qui serviront à la fois à héberger des familles de migrants, mais également des mineurs entrés sur le territoire américain non accompagnés. Ceux-ci seraient 20000 à l’heure actuelle, un chiffre qui ne cesse d’augmenter, martèle la Maison Blanche.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.