GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial féminin : le Cameroun bat la Nouvelle-Zélande (2-1) et se qualifie pour les 8e de finale
    Dernières infos
    Amériques

    A la Une: fusillade dans un journal aux Etats-Unis

    media «5 personnes abattues au Capital» peut-on lire en Une du quotidien Capital Gazette victime de la fusillade dans ses locaux à Annapolis dans le Maryland, , le 28 juin 2018. ©REUTERS/Joshua Roberts

    La fusillade dans les locaux du Capital Gazette fait bien sûr la Une de la presse américaine, à commencer par celle du journal visé par l’assaillant.La rédaction du Capital Gazette est en deuil. « Ce qui est arrivé nous déchire le cœur », peut-on lire dans l’éditorial du Baltimore Sun, le journal qui a racheté, il y a quelques années le Capital Gazette. Le quotidien publie en Une les portraits des cinq victimes et raconte l’horreur des survivants qui, cachés sous les tables, ont entendu l’assaillant recharger son fusil et tirer sur leurs collègues. « Le fait est qu’aujourd’hui, on ne peut plus se sentir en sécurité nulle part », poursuit l’éditorialiste, ajoutant que les journalistes sont visiblement eux aussi devenus des cibles. Le journal rappelle également que deux jours avant la fusillade, le commentateur ultra-conservateur Milo Yiannopoulos avait appelé les citoyens à abattre les journalistes. « En tant que reporters », écrit le Baltimore Sun, « nous avons couvert de nombreuses fusillades, aujourd’hui c’est nous qui sommes visés. Et demain, ce sera un autre groupe. On sait qu’il y a trop d’armes dans ce pays et qu’il est trop facile de s’en procurer. »

    Sommet Trump-Poutine

    Le sommet entre le président américain et son homologue russe prévu le 15 juillet à Helsinki est également très commenté par la presse américaine. « Trump et Poutine, les frères ennemis », écrit le New York Times qui s’inquiète de ce premier sommet entre les deux dirigeants. « Il est bon que les présidents américains rencontrent leurs adversaires pour tenter de résoudre des conflits », estime le journal. Le problème c’est que « ce sera une rencontre entre des âmes sœurs ». Plutôt que de dénoncer les dérives autoritaires du chef du Kremlin, Donald Trump critique l’alliance atlantique et joue ainsi le jeu du Vladimir Poutine qui rêve de diviser les membres de l’Otan, d’après le New York Times. Selon le Time Magazine, il est encore trop tôt pour dire ce qu’on peut attendre de ce sommet. Mais ce qui est sûr c’est que ce sera une rencontre importante car jamais les rapports entre les deux pays n’ont été aussi tendus. En tout cas, Helsinki joue un rôle important dans le réchauffement des relations bilatérales, écrit USA Today. C’est dans la capitale finlandaise que George Bush père avait rencontré pour la première fois le dirigeant soviétique Michael Gorbatchev en 1990.

    Mike Pence aux latino-américains : « Venez légalement ! »

    Le vice-président américain a terminé sa tournée en Amérique latine avec une visite au Guatemala. Il en a profité pour rencontrer non seulement le président guatémaltèque mais aussi celui du Salvador et celui du Honduras, les dirigeants donc du fameux « Triangle Nord » de l'Amérique centrale. D’après Prensa Libre, Mike Pence leur a demandé de freiner, je cite « l’exode » des migrants illégaux vers les Etats-Unis. Et s’adressant directement à la population de ces trois pays, il a déclaré : « Venez légalement, sinon, ne le faites pas ».

    Le vice-président s’était rendu à Quito pour une réunion avec le président équatorien Lenin Moreno. Selon le journal El Telegrafo, il est venu avec le même message déjà adressé aux autorités brésiliennes la veille : faire pression sur le Venezuela pour accentuer l’isolement du gouvernement de Nicolas Maduro sur la scène internationale.

    Regain des violences à Port-au-Prince

    Une ONG haïtienne dénonce la recrudescence des actes de violences, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Selon l’organisation Solidarité haïtienne de défense des droits humains, ces pratiques violentes « rappellent une époque non lointaine où les citoyennes et citoyens avait préféré (de) se recroqueviller chez eux ou (de) vaquer à leurs activités avec la peur au ventre ». Dans un communiqué, publié aujourd’hui par l’agence haïtienne Alterpresse, l’organisation lance un appel aux autorités, « et particulièrement au Conseil supérieur de la police nationale, à œuvrer en vue d’endiguer les meurtres, kidnappings et tortures physiques ».

    L’ONG a recensé 29 décès ainsi que deux disparitions rien que pour le mois de mai 2018. Comment expliquer cette recrudescence de la violence ? Solidarité haïtienne de défense des droits humains met en cause le Premier ministre, Jack Guy Lafontant. Le 13 avril dernier, le chef du gouvernement avait déclaré qu’Haïti était « un pays sécuritaire ». « Cette déclaration déconcertante semble ouvrir la voie à la multiplication des actes de banditisme », estime l’organisation de défense des droits humains.

    Regarder la Coupe du monde pourrait nuire à la santé

    En tout cas en Colombie, si l’on en croit El Tiempo. Le journal rapporte que durant le mondial de 2014 au Brésil, les crises cardiaques ont augmenté de plus de 50% par rapport à l’année précédente. Selon les autorités de santé, c’était lié au stress émotionnel. Elles recommandent donc pour ce Mondial à tous ceux qui « ne peuvent pas contrôler leurs émotions » de faire des exercices pendant la mi-temps, d’éviter de manger gras et de boire beaucoup d’eau.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.