GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Guerre commerciale: Washington prive le géant China Mobile du marché américain

    media Une passante utilise son portable devant une boutique China Mobile au centre de Shanghaï. REUTERS/Aly Song/File Photo

    Un nouvel accroc dans les relations entre Washington et Pékin. À quelques jours de l’entrée en vigueur des droits de douane américains sur des dizaines de milliards de dollars de produits chinois, l’administration Trump s’attaque à un géant de la téléphonie, China Mobile, qui pourrait se voir barrer la route du marché américain.

    Les chiffres témoignent de l’importance du dossier : China Mobile, ce sont quelque 900 millions de clients, l’une des plus importantes capitalisations boursières en Chine et plus de 450 000 employés. Soit le plus grand opérateur télécom au monde. Le marché intérieur est sa priorité, mais le mastodonte a des visées à l’étranger : il s’est installé récemment en France et rêve d’Amérique, notamment. Il y a sept ans, il déposait même une demande de licence aux États-Unis.

    Depuis, le dossier traînait. Jusqu’à ce feu rouge venu du département au Commerce pour une question de sécurité nationale. China Mobile est en effet détenu à 73% par une société publique, et les risques d’influence du gouvernement de Pékin peuvent augmenter dans l’avenir. Les Américains parlent même de preuves d’intrusions, d’attaques informatiques ou d’actes d’espionnage.

    La défiance vis-à-vis des sociétés de high-tech chinoises est à son comble. Le dossier ZTE - ce géant chinois des télécoms accusé par Washington d’avoir violé les embargos contre l’Iran et la Corée du Nord - n’est pas refermé. De plus, Huawei, One Plus ou Xiaomi pourraient devenir d’autres grandes victimes des nouvelles taxes décrétées par Donald Trump.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.