GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Russie: il y a au moins treize morts dans une mine d'or en Sibérie après la rupture d'un barrage (officiel)
    • SNCF: trafic perturbé ce samedi, «situation très sensiblement identique» à celle de vendredi (direction)
    • Le président du Chili décrète l'état d'urgence dans la capitale après une journée d'émeutes (officiel)
    Amériques

    Violences en Haïti: Jovenel Moïse, cible de toutes les critiques

    media Port-au-Prince a été le théâtre de violentes manifestations contre le président haïtien Jovenel Moïse. REUTERS/Andres Martinez Casares

    En Haïti, après les violences de ce week-end, les barricades ont été déblayées mais la peur d'une reprise du mouvement a retenu l'immense majorité des gens chez eux. Dans les quartiers, les gens cherchaient surtout à se réapprovisionner en eau potable. Mais la colère contre le pouvoir exécutif est intacte car la très mauvaise gestion de la crise par Jovenel Moïse a fini d'amenuiser même la confiance de certains qui ont voté pour lui.

    Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

    Devant la rue déserte, un petit groupe devise sur les diverses rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux. Fatigué de l'absence de mesures concrètes après la vague de violence qu'a connue la ville et le pays, Carlot Simon est convaincu que Jovenel Moïse doit quitter le pouvoir.

    « Quand on vote pour un président, c'est pour avoir une vie meilleure mais si après l'élection, on voit tous les prix augmenter c'est terrible, déplore-t-il. Ce monsieur n'est pas le président du peuple, voyez comment le peuple lui demande de partir. Il ne pense que pour les riches, pas pour le peuple. Ma carte électorale, c'est mon arme. Quand on vote pour un citoyen, il devrait avoir du respect pour les heures qu'on a passées sous le soleil pour ça. »

    Sans changement majeur sur la scène politique, la colère populaire ne va faire qu'augmenter.

    Face à cette crise aussi soudaine que profonde, la communauté internationale a appelé lundi au respect de l'ordre constitutionnel, c'est-à-dire entre autre au maintien du président au pouvoir.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.