GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Thaïlande: la junte lève l'interdiction de mener des campagnes politiques, à l'approche des élections de 2019
    Amériques

    Ingérence russe: Trump pointe maintenant la responsabilité de Poutine

    media Les élus démocrates veulent désormais connaître le contenu des échanges directs entre Poutine et Trump à Helsinki. REUTERS/Kevin Lamarque

    Après avoir déclenché un tollé lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine à Helsinki lundi, Donald Trump tente depuis deux jours d'éteindre l'incendie. Dans une interview à la chaîne CBS, il est revenu une seconde fois sur ses propos. Donald Trump dit désormais accepter les conclusions de Dan Coats, son directeur du renseignement. Et il reconnaît aussi, pour la première fois, la responsabilité du président russe dans cette ingérence.

    Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

    Une seconde fois, Donald Trump a tenté de désamorcer une crise inédite. Mardi, le président américain expliquait que sa langue avait fourché la veille quand il avait refusé de reconnaître l'ingérence russe dans la campagne américaine de 2016. Ce mercredi, sur la chaîne CBS, il est revenu une seconde fois sur ses propos et a reconnu finalement cette ingérence de Moscou.

    « Je l'ai déjà dit plusieurs fois oui. Je dirais que c'est vrai. » Le journaliste de CBS lui demande alors s'il tient Poutine pour responsable de cette ingérence. Réponse du président américain : « Certainement, en tant que chef du pays, il devrait être tenu pour responsable, oui. »

    Du bout des lèvres Donald Trump reconnaît pour la première fois la responsabilité de Vladimir Poutine. Et après avoir désavoué ses propres services de renseignement et choqué jusque dans son propre camp, il dit accepter les conclusions de Dan Coats, son directeur du renseignement. « C'est un expert, il fait un très bon travail, j'ai une confiance extraordinaire en Dan Coats. »

    Qu'a réellement dit Trump à Poutine ?

    Les élus démocrates veulent désormais connaître le contenu des échanges directs sans conseillers entre Poutine et Trump pendant deux heures à Helsinki.

    Certains évoquent publiquement la possibilité que le Kremlin détienne des documents compromettants sur le président américain. D'autres suggèrent que l'interprète de Trump soit auditionné par le Congrès. A l'image de la sénatrice du New Hampshire, Jeanne Shaheen.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.