GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Aujourd'hui
Lundi 20 Août
Mardi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A la Une: la justice ébranlée au Pérou

    media Le président péruvien, Martin Vizcarra (à gauche) a limogé son ministre de la Justice, Salvador Heresi (droite). (Photo : Le 2 avril 2018 à Lima) ©REUTERS

    « À bas la corruption », criaient encore des manifestants dans les rues de plusieurs villes du Pérou jeudi. L’ensemble de la presse péruvienne fait ce vendredi sa Une sur les conséquences de cette nouvelle affaire de corruption et de trafic d’influence qui ébranle le système judiciaire. Elle a éclaté, il y a près de 15 jours, après la fuite d'enregistrements audio publiés par un collectif de journalistes d'investigation. On y entend plusieurs juges négocier des réductions de peine, évoquer l'attribution de fonctions à des amis ou d’autres arrangements.

    Le président Martin Vizcarra, qui est cité dans l'un de ces enregistrements, a promis une réforme profonde du système judiciaire. Il a limogé son ministre de la Justice et, ce vendredi, le sort des membres du Conseil national de la Magistrature est entre les mains du Congrès - c'est le titre d'El Peruano, le journal officiel. Le CNM est l'institution chargée de superviser les juges et les procureurs.

    Pas des cas isolés

    Pour La Republica, c'est la victoire de la démocratie contre le fujimorisme. Keiko Fujimori, à la tête de Fuerza Popular, premier parti du Congrès, pourrait, elle-même, être impliquée. Beaucoup supposent qu'elle est la « Madame K » citée dans certains enregistrements. « Face aux Péruviens, le Congrès est [aujourd'hui] obligé de rectifier le chemin entamé en 2016 lorsque, abusant de la majorité que les électeurs lui ont conférée dans les urnes, il a décidé de s'emparer du Conseil national de la Magistrature. Face à ce pays, il doit battre en retraite et, une fois de plus, être battu par la démocratie et la liberté ».

    Duberli Rodriguez, le président de la Cour suprême, a aussi démissionné jeudi, même s'il n'est pas personnellement visé. Le problème, explique El Comercio, c'est que « nous ne sommes pas confrontés à des cas isolés qui peuvent être traités de manière chirurgicale, sans affecter le fonctionnement de l'ensemble de la structure ». « Ce que nous avons découvert, (...) c'est que les juges et les membres du Conseil national de la magistrature » n'auraient pas pu agir « sans un vaste réseau de complicité ou, au mieux, de tolérance ». Donc, selon ce journal, une réforme profonde du système judiciaire ne peut se faire sans le retrait de Rodriguez, qui « de son propre aveu, a baissé la garde contre la corruption, bien qu'il soit le premier des fonctionnaires appelé à maintenir cette garde haute ».

    Le journal Correo se demande pour sa part quel sera l'impact de cette affaire sur le plan économique. Pour le président de la Banque centrale, il y aura un impact, mais il ne sera pas aussi grave que dans le dossier « Lava Jato », l'affaire qui a notamment révélé les pots-de-vin versés par l'entreprise de construction brésilienne Odebrecht pour l’obtention de marchés. La corruption du système judiciaire au Pérou peut décourager l'investissement, mais au moins, les travaux publics seront épargnés.

    Aux Etats-Unis, l'administration Trump s'en prend aux espèces protégées

    Aux États-Unis, l'administration Trump s'en prend aux espèces protégées, selon un article du New York Times. Le ministère américain de l'Intérieur a proposé jeudi de modifier la loi sur les espèces menacées d'extinction. Des changements, écrit le quotidien, « parmi les plus radicaux depuis des décennies » - il n'y en a pas eu depuis 30 ans. Cette loi, rappelle le New York Times, a permis de sauver le grizzli de Yellowstone, qui était sur le point de disparaître. Mais pour les républicains, c'est un texte « encombrant qui restreint le développement économique ». « Les révisions proposées ont des répercussions d'une grande portée », elles pourraient « faciliter l'obtention de permis pour construire des routes, des oléoducs et d'autres projets de construction ». Gros changement, cité par le journal: les facteurs économiques pourraient désormais être retenus lorsqu'il s'agit de décider si une espèce doit être protégée ou non.

    Le Jour de l’amitié

    Pour terminer, c'est ce vendredi 20 juillet, la Journée de l'amitié en Argentine, en Uruguay, au Chili et au Brésil – d’autres pays d’Amérique latine le célèbrent à des dates différentes. C'est une création argentine, nous apprend La Nacion. Cette date « vient du penseur argentin Enrique Febbraro qui, en 1969, a été extrêmement ému par l'arrivée de Neil Armstrong sur la Lune. Il a compris que l'événement réunissait tous les hommes, sans distinction de couleur, de religion ou d'idéologie ». Du coup, continue Clarin, « le navire Apollo 11 était encore en orbite lorsque Febbraro a décidé d'envoyer 1 000 messages qui ont atteint 100 pays. Le taux de réponse a été très élevé : 700 ». Clarin qui s'interroge dans un autre article sur ce que signifie « avoir un ami » à l’heure du règne des réseaux sociaux.

    Ce jour-là donc, il est de bon ton d’offrir des cadeaux et d’écrire des lettres à ses amis. « Et surtout, écrit La Nacion, en Argentine, il faut trouver un lieu pour se retrouver au moment du dîner », car « le plus important à cette date, c'est d'avoir la présence de tous les membres d'un groupe d'amis ». Toute la presse rivalise donc ce vendredi de conseils, d’idées de bars et de restaurants. À la Une des journaux, on retrouve de nombreuses photos de groupes d'amis, comme le cliché de ces 30 femmes qui illustre le journal La Voz. Certaines se connaissent depuis le jardin d'enfants et parviennent à se réunir depuis quatre décennies !

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.