GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: rien ne va plus entre Donald Trump et Michael Cohen, son ex-avocat

    media L'ex-avocat personnel de Donald Trump, Michael Cohen, a enregistré son ancien client à son insu (photo d'illustration). REUTERS/Shannon Stapleton

    Aux Etats-Unis, on a appris vendredi  20 juillet que l'ancien avocat de Donald Trump avait enregistré le président américain à son insu. La conversation dévoilée porte sur la possibilité d’acheter, lors de la campagne électorale de 2016, le silence d'une playmate avec qui Trump aurait eu une liaison quelques années auparavant, juste après la naissance de son dernier fils, une affaire déjà connue. Ce qui peut être beaucoup plus problématique, c'est que l'avocat Michael Cohen a donc gardé des traces de son travail et que la justice pourrait ainsi être en possession d'autres enregistrements bien plus compromettants.

    Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

    Michael Cohen avait un temps déclaré, qu'il était « prêt à prendre une balle » pour défendre Donald Trump. Avocat du milliardaire, il a longtemps été un personnage clé, et sulfureux, de la galaxie Trump, mais il est désormais la cible d'une vaste enquête du FBI.

    Alors il a déjà prévenu au début du mois : sa priorité est désormais de « protéger sa famille » et « son pays » plutôt que le président. En cas d'inculpation et puisqu'on le dit en outre consterné par l'action de Trump à la Maison Blanche, serait-il alors prêt à collaborer avec la justice ?

    Lors d'une spectaculaire perquisition chez lui en avril, de nombreux documents ont été saisis parmi lesquels, on en a eu la confirmation ce vendredi, des enregistrements de conversations avec Trump.

    Samedi, le président américain a dit son effarement sur Twitter. Sur l'action de la justice, d'abord : « Il est inconcevable qu'un gouvernement pénètre dans le bureau d'un avocat - presque inédit ». Et de poursuivre en visant son ancien fidèle : « Encore plus inconcevable qu'un avocat enregistre son client - totalement inédit et sans doute illégal ».

    Mais en attaquant Cohen, Trump prend le risque de braquer encore davantage l'un de ceux qui connaît le mieux son fonctionnement et qui, surtout, est forcément en possession de nombreux secrets, peut-être bien plus compromettants que des affaires d'adultères

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.