GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La stratégie européenne de Steve Bannon, ancien conseiller spécial de Trump

    media Steve Bannon, le 22 mai 2018 à Prague, en République tchèque. Michal Cizek / AFP

    Peut-il devenir le nouvel « ange noir » des nationalistes européens ? Steve Bannon doit créer une fondation basée à Bruxelles, avec pour objectif de soutenir activement les mouvements d'extrême droite du vieux continent. Brouillé avec le président américain, débarqué de Breitbart News, site internet où il avait pu développer ses thèses, l'ancien conseiller stratégique de Donald Trump espère désormais faire recette en Europe.

    Avec notre correspondant à New York,  Grégoire Pourtier

    Steve Bannon était arrivé sur le tard dans la campagne présidentielle américaine de 2016, puis il n'a tenu que sept mois à la Maison Blanche. Mais on lui prête une influence démesurée dans la victoire électorale et sur les premiers pas comme président de Donald Trump, dont il avait d'ailleurs rédigé le très sombre discours d'investiture.

    Ayant retrouvé il y a un an sa liberté d'action, l'ancien conseiller stratégique n'avait jamais caché qu'il comptait bien continuer à faire avancer son idéologie ultraconservatrice et nationaliste. Aux Etats-Unis pourtant, beaucoup lui ont finalement tourné le dos, notamment ses principaux bailleurs de fonds. Mais Steve Bannon voit plus loin.

    Hongrie, Italie... Bannon garde un oeil sur les populismes européens

    Ayant soutenu plusieurs mouvements nationalistes en Europe, il a observé avec gourmandise la réélection récente de Viktor Orban en Hongrie, et surtout l'accession au pouvoir de l'extrême droite en Italie, confirmant à ses yeux que le vieux continent avait un terreau fertile à la « révolte populiste » qu'il a depuis longtemps théorisée.

    A moins d'un an des prochaines élections européennes, il doit donc installer un quartier général à Bruxelles. Entouré d'une dizaine de collaborateurs, il va essayer de peser sur les débats à venir. Bannon avait semblé se brûler les ailes à s'être trop rapproché du pouvoir. Mais il n'a certainement pas perdu sa capacité à mettre de l'huile sur le feu en étant tapi dans l'ombre.

    → À relire : Au congrès du FN, Bannon fustige les médias

    Steve Bannon aux côtés de Marine Le Pen au congrès du Front national à Lille, le 10 mars 2018. PHILIPPE HUGUEN/AFP

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.