GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    La Corée du Nord poursuit son programme nucléaire, selon un rapport de l'ONU

    media Kim Jong-un et Donald Trump, à l'hôtel Capella sur l'île de Sentosa, le 12 juin 2018. Kevin Lim/The Straits Times via REUTERS

    Selon un rapport de l'ONU, la Corée du Nord n'a pas mis fin a son programme nucléaire et a eu recours à des transbordements illégaux de produits pétroliers en mer pour contourner les sanctions des Nations unies. Mais malgré cette remise en question des engagements pris par Kim Jong-un lors de sa rencontre en juin avec Donald Trump, le secrétaire d'Etat américain continue d'y croire. La Corée du Nord va tenir ses engagements, a déclaré Mike Pompeo à Singapour ce samedi matin, même s'il appelle à maintenir la pression sur Pyongyang.

    Kim Jong-un s'est-il joué de Donald Trump ? C'est en tout cas ce que laisse entendre un rapport d'experts de l'ONU envoyé au Conseil de sécurité.

    Selon ce document, la Corée du Nord « n'a pas stoppé ses programmes nucléaire et balistique et a continué de défier les résolutions du Conseil de sécurité à travers une hausse massive des transferts illicites de produits pétroliers en mer en 2018 ».

    D'abord, Pyongyang continue d'enrichir de l'uranium et du plutonium. Il s’agit du carburant qui sert à fabriquer la bombe atomique et la production de ce carburant n'a pas cessé malgré la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un.

    Ensuite, le programme balistique semble également continuer.  Les Nord-Coréens assemblent toujours des missiles longue portée, pouvant atteindre une cible à plus de 5 000 kilomètres. Si l'on charge ce missile avec une bombe nucléaire, cela signifie que la Corée du Nord peut causer d'importants dégâts sur les territoires américains dans le Pacifique.

    Pompeo appelle à maintenir la pression

    Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo se veut pourtant optimiste. A Singapour ce samedi matin, à l'occasion du sommet de l'Asean, il a appelé à maintenir la pression économique et diplomatique sur le régime de Pyongyang mais il a aussi martelé que la dénucléarisation va bel et bien se concrétiser.

    Le chef de la diplomatie américaine danse donc sur un volcan et il le sait car il est aussi l'ancien patron de la CIA. Il sait que la Corée du Nord n'avance pas, mais, politiquement, il est obligé d'y croire. Sans quoi, ce sera la preuve que le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un n'aura servi qu'à une chose : sortir la Corée du Nord de l'isolement sans aucune contrepartie.

    Le président Kim a pris un engagement, ici même, à Singapour, le 12 juin. Dénucléariser son pays. Nous y travaillons, nous travaillons à la mise en place de ce processus. La Corée du Nord vient de permettre le rapatriement aux Etats-Unis de 55 dépouilles datant de la guerre de Corée. C'était, là aussi, l'un des engagements du président Kim. Il s'y est tenu. Il a promis de démanteler son principal site d'essais nucléaires. Ce démantèlement a commencé.
    Mike Pompeo Secrétaire d'Etat américain 04/08/2018 - par RFI Écouter

    Son seul espoir est de poursuivre les négociations pour obtenir du concret. Jusqu'ici, Pyongyang a signé pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne, c'est très vague et ça ne veut pas dire grand-chose. A minima, il faudrait que la Corée du Nord fournisse la liste de son matériel nucléaire. On en est encore très loin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.