GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Christine Hallquist, première gouverneure transgenre des Etats-Unis?

    media Christine Hallquist (dr.) dans une rue de Burlington, dans l'Etat du Vermont, le 8 août 2018. REUTERS/Caleb Kenna

    Aux Etats-Unis, dans le Vermont, Christine Hallquist a remporté mardi soir la primaire démocrate au poste de gouverneur. En cas de victoire en novembre prochain, elle deviendrait la première femme transgenre élue gouverneure aux Etats-Unis.

    Christine Hallquist, symbole de la « vague arc en ciel » qui surplombe ces élections américaines de mi-mandat : 400 candidats homosexuels, lesbiennes, bisexuels ou transgenres, la plupart démocrates, se présentent cette année. Un nombre reccord.

    En 2015, la future candidate démocrate s'appelait alors Dave. Ancien ingénieur devenu directeur d'une entreprise d'électricité dans le Vermont, Hallquist révèle publiquement son intention de changer de sexe. Sa transition a fait d'ailleurs l'objet d'un documentaire, Denial, réalisé la même année par son fils.

    Mais c'est véritablement l'élection de Donald Trump en 2016 qui la motive à se lancer en politique. « Le 8 novembre 2016, j'ai réalisé que le monde avait changé », explique-t-elle.

    Face au populaire Phil Scott

    Elle participe à la « Marche des femmes », à celle pour le climat ; des thèmes que l'on retrouve justement dans sa campagne actuelle. Car pour Christine Hallquist, pas question de limiter sa campagne à son statut de transgenre : hausse du salaire minimal, augmentation des budgets de l'éducation, transition écologique, son programme séduit les électeurs du parti démocrate.

    Mais Christine Hallquist reste lucide : si les médias américains parlent d'elle, c'est avant tout parce qu'elle est une femme trans. « Une fois que j'aurai gagné, ce ne sera plus inédit », avait-elle l'habitude de dire.

    Au mois de novembre, elle affrontera l'actuel et très populaire gouverneur du Vermont, le républicain Phil Scott.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.