GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: un chef indigène, défenseur de l’environnement, assassiné en Amazonie

    media Portion de la forêt tropicale amazonienne, partiellement abattue, sur le site d'une ancienne mine d'or au Brésil. AFP / Antonio Scorza

    Des organisations de défense des droits de l'homme ont dénoncé mercredi 15 août l'assassinat d'un chef indigène en Amazonie. Jorginho Guajajara luttait depuis de nombreuses années contre la déforestation de son territoire. Pour Sara Shenker de l'ONG Survival International, une organisation qui défend les droits des peuples indigènes, Jorginho aurait précisément été tué à cause de sa défense de l'environnement.

    Sara Shenker de l'ONG Survival International :

    « On ne sait pas qui l’a tué, mais Jorginho est malheureusement la dernière victime d’une longue série de dirigeants guajajara assassinés à cause du conflit lié à la terre. Il y a dans cette région du Brésil une mafia très puissante qui sévit dans l'exploitation forestière et qui essaye de réduire autant que possible le territoire indigène pour en tirer profit. Et ils ciblent, ils assassinent les dirigeants guajajara, en particulier ceux qui luttent pour protéger leurs terres. Et c'est ce que Jorginho faisait.

    Il était aussi membre des "gardiens de l'Amazone", un groupe d'indigènes qui, fatigués d'attendre que le gouvernement brésilien fasse son travail et protège leurs terres, avaient décidé de repousser eux-mêmes les bûcherons de leur territoire. Donc c'est très probable que Jorginho ait été tué à cause de son combat pour protéger ces terres. Nous avons observé depuis ces dernières années une très grande corruption dans cette région du Brésil : les bûcherons et leurs alliés sont très étroitement liés aux hommes politiques locaux et à certains élus nationaux. Ils jouissent d'une totale impunité. Jusqu'à présent, aucun n'a été condamné et emprisonné à la suite de tous ces assassinats d'indigènes. »

    (Re) lire : Législatives au Brésil: les Indiens se mobilisent pour défendre leurs terres

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.