GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Etats-Unis: un groupe de travail sur l’Iran pour faire respecter les sanctions

    media L'émissaire spécial pour l'Iran Brian Hook sera en charge du groupe de travail sur l'Iran. Ici, le 16 août 2018, à Washington. Andrew CABALLERO-REYNOLDS / AFP

    Après avoir rétabli les sanctions contre l'Iran, les Etats-Unis veulent s'assurer qu'elles seront bien respectées. Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine, annonce la création d'un groupe de travail dédié à ce sujet. Il sera chargé de vérifier que tous les pays alliés des Etats-Unis respectent la décision prise par Donald Trump au début du mois de mai. Ceux qui s'aviseraient de passer outre le choix américain risqueraient des sanctions « secondaires ».

    C'est Brian Hook, le nouvel émissaire pour l'Iran, qui sera chargé de diriger ce groupe de travail. L'objectif est de faire appliquer la stratégie de Donald Trump et mettre un maximum de pression sur l'Iran.

    « La pression est mise sur le régime iranien pour qu'il change d'attitude. Le président l'a dit : il est prêt à dialoguer avec le régime, mais nous avons été très clairs sur le type de changement que nous attendons de la part de l'Iran », a déclaré Brian Hook.

    Les Etats-Unis sont sortis de l'accord sur le nucléaire, accusant Téhéran de ne pas respecter ses engagements et de financer le terrorisme. Les Américains ont rétabli début août une série de sanctions économiques contre le régime : blocage sur les transactions financières et les importations de matières premières, mesures pénalisantes dans les secteurs automobiles et aéronautiques.

    Une deuxième série de sanctions entrera en vigueur début novembre, dans le domaine pétrolier notamment. « Le but est de réduire les importations de pétrole iranien à zéro d'ici le 4 novembre », a prévenu Brian Hook. Les pays qui continueraient à commercer avec l'Iran s'exposeront à des sanctions supplémentaires. 

    (Ré) écouter : Le retour des sanctions commerciales contre l’Iran (Invité de la mi-journée)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.