GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Corées: Washington lève la suspension des manœuvres militaires dans la péninsule

    media Le ministre américain de la Défense Jim Mattis, lors d'une conférence de presse à Oslo, le 14 juillet 2018. Jim Watson/Pool via REUTERS

    Le ministre américain de la Défense, Jim Mattis, a annoncé ce mardi 28 août la fin de la suspension des exercices militaires alliés dans la péninsule coréenne. Les Américains avaient suspendu ces manœuvres à l’issue de la rencontre au mois de juin entre Donald Trump et Kim Jong-un en « geste de bonne volonté ».

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet 

    Même si elle est prudente, la déclaration de Jim Mattis change la donne : « Nous n’avons aucun projet de suspendre d’autres manœuvres avec la Corée du Sud », a annoncé le ministre américain de la Défense. En juin dernier, le Pentagone avait en effet affirmé que ces exercices militaires conjoints avec Séoul étaient suspendus « indéfiniment ».

    Le chef du Pentagone s’est bien gardé d’annoncer une date précise pour la reprise de ces exercices. Jim Mattis a assuré qu’aucune décision n’avait encore été prise sur les manœuvres militaires du printemps prochain. « Nous consulterons le département d'Etat », a-t-il simplement commenté.

    Visite annulée

    La déclaration intervient juste après que la Maison Blanche a annulé un voyage du secrétaire d’Etat à Pyongyang. Mike Pompeo devait s’y rendre cette semaine avec le nouvel envoyé spécial américain pour la Corée du Nord.

    Depuisla bonne entente affichée à Singapour en juin, aucun progrès n’a été constaté sur la dénucléarisation et le climat entre Washington et Pyongyang s'est nettement refroidi. Les autorités américaines ont reçu vendredi dernier une lettre du bras droit de Kim Jong-un, dans laquelle il prévient que les négociations « sont en danger et risquent de capoter ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.