GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Tanzanie: plus de 40 morts dans le naufrage d'un ferry sur le lac Victoria (autorités)
    Amériques

    Etats-Unis: Donald Trump finit par rendre hommage à John McCain, à reculons

    media Donald Trump ignore des questions de journalistes sur John McCain, alors que la presse est escortée hors du bureau ovale, à Washington, le 27 août 2018. REUTERS/Leah Millis

    Critiqué pour son silence après la mort du sénateur républicain John McCain, qui lui était hostile, Donald Trump a finalement publié un communiqué officiel et a ordonné la mise en berne des drapeaux à travers le pays jusqu’aux funérailles de celui qui fut deux fois candidat à la présidence et dont le courage pendant la guerre du Vietnam est célébré par tout le pays. Le silence obstiné du président au sujet de la mort du sénateur commençait à créer une polémique au sein même du parti républicain.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Toute la journée, la presse a tenté d’arracher un mot au président américain sur la mort de John McCain. C’est d’abord via un communiqué officiel que Donald Trump, sous la pression, s’est résolu à rendre hommage au sénateur disparu. « En dépit de nos différences politiques je respecte l’engagement du sénateur John McCain pour notre pays » a fait savoir le président au cours de l’après-midi, par un court texte dans lequel il annonce la mise en berne des drapeaux sur tous les bâtiments officiels du pays.

    Depuis le début de la matinée, tout Washington était sidéré de voir les couleurs américaines flotter en haut de leur mat à la maison blanche alors qu’au Congrès et autour du Washington monument, elles avaient été mises en berne en hommage au sénateur défunt.

    Jusqu’à ce lundi après-midi, c’est seulement par un bref tweet de condoléances adressé à sa famille que Donald Trump avait salué la mémoire de John McCain, pourtant célébrée par l’ensemble de la classe politique américaine et même par quelques chefs d’Etat étrangers.

    Le président a finalement consenti à prononcer quelques mots dans la soirée « Nous prions pour la famille du sénateur. J’apprécie tout ce qu’il a fait pour la nation » a déclaré Donald Trump devant les caméras lors d’un diner avec des évangélistes. Le service minimum.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.