GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Crise économique en Argentine: plus dure sera la purge?

    media A Buenos Aires, un homme brandit une liasse de la monnaie argentine, le peso. REUTERS/Marcos Brindicci

    Le sort de l'Argentine se joue ce mardi 4 septembre à Washington où le ministre de l'économie vient demander au FMI de verser au plus vite l'aide de 50 milliards de dollars annoncée en juin 2018 pour faire face à la crise du peso. Hier, le gouvernement a annoncé un vaste plan d'austérité dans l'espoir d'amadouer le fonds. Ce plan suffira-t-il à enrayer la crise ?

    Cette purge qui prévoit l'équilibre budgétaire pour 2019 sera très dure pour les Argentins. Trop dure, estiment certains économistes qui anticipent déjà ses effets récessifs. Comparables à ce qu'a pu connaître la Grèce à qui a été imposé une austérité forcenée. Et quand l'économie se contracte, les recettes fiscales baissent, le chômage augmente. Le remède est à court terme pire que le mal.

    Erreurs

    Elu pour résoudre la crise économique, le président Mauricio Macri a commencé par régler le contentieux avec les fonds vautours sur la dette. Il a cru que sa bonne réputation dans les milieux d'affaires suffirait à faire revenir les investisseurs étrangers. Une première erreur. La suivante a été de remettre à plus tard un véritable plan d'assainissement des finances publiques, qui sont en déficit chronique.

    Investisseurs pas convaincus

    Les premières mesures adoptées : la limitation des subventions sur l'eau, le gaz et l'électricité n'ont pas convaincu les investisseurs. Et, quand le peso a commencé à dévisser, le président Macri est surtout apparu en décalage avec la gravité de la situation ; aujourd'hui, rien ne semble pouvoir arrêter la chute de la monnaie argentine. La dégringolade s'est poursuivie après les annonces d'hier. Depuis le début de l'année le peso a perdu la moitié de sa valeur face au billet vert.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.