GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    • Cuba: décès de la danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso à 98 ans (ballet)
    • Le prochain G7 aura lieu dans un club de golf de Donald Trump en Floride (Maison Blanche)
    • Union européenne : les 27 ont adopté l'accord de Brexit trouvé avec le Royaume-Uni
    Moyen-Orient

    Assaut contre Idleb: les mises en garde se multiplient envers Damas

    media Vue aérienne (drone) d'un quartier d'Idleb tenu par des milices opposées au pouvoir de Bachar el-Assad (archive de juin 2017). REUTERS/Ammar Abdullah

    Les mises en garde se multiplient contre la perspective d'un assaut du régime syrien contre Idleb, dernier grand bastion rebelle et jihadiste du pays. Les Etats-Unis ont convoqué pour vendredi une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, le jour même d'un sommet à Téhéran entre les présidents d'Iran, de Russie et de Turquie, censé sceller le sort de la province rebelle. Depuis la Maison Blanche, Donald Trump a une nouvelle fois menacé le régime syrien des foudres américaines en cas de bain de sang.

    Avec notre correspondante à Washington Anne Corpet

    « S'il y a un massacre, le monde va être très, très en colère et les Etats-Unis vont aussi être très en colère » a déclaré le président américain interrogé sur la situation dans la province d’Idleb.

    La veille, la Maison Blanche avait déjà mis en garde le régime syrien contre l'utilisation d'armes chimiques mais cette fois par communiqué. « Les Etats-Unis et leurs alliés réagiront rapidement et de manière appropriée si ces armes étaient utilisées » a fait savoir la présidence, qui déclare suivre de très près la situation sur le terrain.

    Dès lundi, Donald Trump avait tweeté : « Le président Bachar el-Assad ne doit pas attaquer Ia province d’Idleb. Les Russes et les Iraniens feraient une grave erreur s’ils prenaient part à cette tragédie potentielle ».

    Aucune précision n’a été donnée sur la manière dont les Américains pourraient réagir à un assaut sanglant du régime syrien sur Idleb. Donald Trump a en tous cas démenti avoir envisagé d’assassiner le président syrien, comme le relate Bob Woodward dans un livre explosif à paraître la semaine prochaine.

    Selon le journaliste, le président aurait ordonné à son secrétaire à la Défense de supprimer Bachar el-Assad après l’attaque à l’arme chimique menée en avril 2017. Ce que James Mattis aurait refusé de faire. « Nous n’avons jamais discuté cette éventualité » a réfuté ce mercredi Donald Trump.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.