GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Maldives: ouverture des bureaux de vote pour l'élection présidentielle (officiel)
    • Attentat d'Ahvaz: l'Iran convoque trois diplomates européens (agence officielle)
    Amériques

    Enquête russe: un ancien conseiller de Trump condamné à 14 jours de prison

    media L'ancien conseiller de campagne George Papadopoulos à sa sortie du tribunal, le 7 septembre 2018 à Washington. REUTERS/Yuri Gripas

    Un ex-conseiller diplomatique du président américain, George Papadopoulos, a été condamné, vendredi 7 septembre, à quatorze jours de prison pour avoir menti dans l'enquête sur la collusion présumée de l'équipe de campagne de Donald Trump avec la Russie en 2016.

    Avec notre correspondant en Californie, Eric de Salve

    George Papadopoulos est celui par lequel l'enquête du procureur Mueller sur la collusion de l'équipe Trump avec la Russie a commencé. C'est en enquêtant plus généralement sur l'ingérence de Moscou dans la campagne américaine de 2016 que le FBI a découvert des échanges suspects entre ce trentenaire conseiller en politique étrangère de Donald Trump et des intermédiaires russes.

    En pleine campagne, l'un de ces intermédiaires appelé « le professeur » avait proposé au jeune conseiller des dossiers compromettants destinés à salir la candidate Hillary Clinton. A savoir des milliers d'emails volés dont personne n'était encore au courant, pas même chez les démocrates.

    Lors d'une soirée dans un bar londonien, Papadopoulos commet l'erreur d'en parler à un diplomate australien qui lui-même alerte les enquêteurs américains. Interrogé par le FBI en janvier 2017, le conseiller tente de minimiser et ment sur ses dates de rencontre avec le mystérieux professeur assurant qu'elles étaient antérieures à son recrutement dans l'équipe Trump.

    George Papadopoulos est arrêté en juillet 2017 et fini par plaider coupable de faux témoignage en octobre acceptant de collaborer pour échapper à une peine de prison trop lourde. Lui qui encourait six mois écope finalement de deux semaines de prison et 9 500 euros d'amende.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.