GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: le candidat d’extrême droite mène campagne depuis son lit d'hôpital

    media Jair Bolsonaro, candidato às eleições brasileiras. 05 de Setembro de 2018. EVARISTO SA / AFP

    Au Brésil, le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro, hospitalisé depuis dix jours après une attaque au couteau, consolide son avance à l'approche du premier tour de la présidentielle, le 7 octobre prochain. Son état de santé se stabilise, ce qui lui permet de faire campagne depuis son lit d'hôpital.

    Au Brésil, le candidate d'extrême droite Jair Bolsonaro a encore du mal à marcher, dix jours après avoir été blessé lors d'une attaque au couteau. Il est toujours alimenté par une sonde mais cela ne l'empêche pas de publier des messages sur le réseau social Twitter.

    Ce 16 septembre au matin, il écrivait par exemple « Dieu est aux commandes » et ajoutait une photo qui le montre allongé dans la pénombre sur son lit d'hôpital. Aucun doute, le candidat d'extrême droite sait que l'attentat dont il a été victime peut lui servir dans la course présidentielle.

    Campagne numérique

    Absent dans les débats à la télévision, il n'a pas besoin de s'expliquer sur son programme très contesté. L'ancien militaire, fervent sympathisant de Donald Trump, souhaite privatiser les entreprises publiques. Il promet aussi de donner à la police et à l'armée plus de pouvoir pour combattre la violence.

    [Portrait] Brésil: Jair Bolsonaro, l’espoir anti-corruption d’extrême droite

    Pour l'instant, ses deux fils le remplacent dans les réunions de campagne. Mais ils ont du mal à mobiliser les électeurs, car ils ne jouissent pas du tout de la même notoriété que leur père. D'où la décision d'intensifier la campagne sur les réseaux sociaux.

    Jair Bolsonaro a en effet investi dans la campagne numérique plus que d'autres candidats. Avec succès, car il peut désormais compter sur Facebook sur plus de 6 millions d'abonnés qui partagent instantanément ses messages. D'après un sondage de l'institut Datafolha, 26 % des Brésiliens interrogés déclarent vouloir voter pour lui, soit deux points de plus qu'en début de semaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.