GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Rugby: le XV de France s'impose face à l'Écosse (32-3) pour le premier de ses trois matches de préparation à la Coupe du monde 2019
    Amériques

    Haïti: la nouvelle équipe gouvernementale va pouvoir prendre du service

    media Au centre, le Premier ministre haïtien Jean-Henry Céant entouré de son cabinet, le 14 septembre au Sénat. Pierre Michel JEAN / AFP

    Les nouveaux ministres vont enfin pouvoir prendre leurs fonctions en Haïti. La composition du cabinet a été annoncée au début du mois, mais il fallait que le Premier ministre fasse approuver sa politique générale par le Parlement pour que son gouvernement soit validé. Une étape bouclée ce week-end lors d’un marathon législatif.

    Avec notre correspondante à Port-au-Prince,  Amélie Baron

    En moins de deux jours, Jean-Henry Céant et ses ministres auront passé plus de 25 heures au Parlement. La séance au Sénat aura duré plus de 15 heures, et à la Chambre des députés, les débats ont été clos au bout de 10 heures d'échanges.

    Les votes qui ont respectivement eu lieu à 7h du matin samedi et 4h30 du matin ce dimanche 16 septembre 2018 ont été largement favorables au gouvernement : seuls 10 parlementaires ont voté contre, et 6 se sont abstenus, face à un total de 105 votes en faveur du Premier ministre.

    Pour le pouvoir exécutif, ce marathon législatif constitue une étape importante pour sortir de la crise. Depuis les émeutes de juillet, causées par une tentative de hausse des prix des carburants, le pays est sous tension mais cette approbation du gouvernement risque de ne pas suffire à apaiser les tensions.

    Déjà, parce qu’un tiers des ministres du nouveau cabinet était membre du précédent gouvernement. Ensuite, parce que dans les 94 pages de sa déclaration de politique générale, Jean-Henry Céant n’a fourni aucun détail ou chiffre pour rendre plus concrètes ses promesses et déclarations d’intention.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.