GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Octobre
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Washington dénonce le sort des Ouïghours en Chine

    media Mike Pompeo dénonce avec fermeté le sort réservé à la minorité Ouïghour en Chine (photo d'archives, août 2018). REUTERS/Edgar Su

    Mike Pompeo dénonce avec fermeté le sort réservé à la minorité Ouïghour en Chine. Après les sanctions américaines annoncées cette semaine contre une unité de l’armée chinoise pour ses achats d’armement russe, cette tirade du secrétaire d’Etat risque de détériorer encore les relations entre Washington et Pékin, déjà dégradée par un conflit commercial qui s’éternise.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Donald Trump évoque régulièrement son amitié avec le président chinois et parle toujours de Xi Jinping en termes élogieux. Mais la relation entre la Chine et les Etats-Unis traverse une mauvaise passe : surenchère dans le conflit commercial à coup de nouvelles taxes, dénonciation de l’apathie de Pékin dans le règlement de la crise nord-coréenne, sanctions contre l’armée chinoise, les Américains durcissent singulièrement le ton. Et cette tirade lancée par le secrétaire d’Etat lors d’un discours sur la liberté religieuse vendredi 21 septembre ajoute de l’huile sur le feu.

    « Des centaines de milliers, peut-être des millions d’Ouïghours sont détenus contre leur gré dans des soi-disant camps de rééducation où ils subissent un endoctrinement politique strict et d'autres abus horribles Leurs croyances religieuses sont anéanties, a déclaré Mike Pompeo. Et nous sommes aussi inquiets de la répression continuelle du gouvernement contre les chrétiens en Chine qui comprend des gestes haineux comme fermer des églises, brûler des bibles et contraindre les fidèles à signer des papiers pour renier leur foi. »

    La veille, le secrétaire d’Etat avait déjà ciblé la Chine pour le traitement des minorités qu’il avait qualifié d’horrible. Au Congrès, des élus démocrates et républicains appellent l’exécutif à prendre des sanctions contre Pékin pour ces atteintes à la liberté religieuse. Une demande pour l’instant restée sans réponse.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.