GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Le Pacte mondial sur les migrations des Nations unies a été formellement approuvé par les pays présents à Marrakech
    Dernières infos
    Amériques

    Des femmes ministres réunies pour une «perspective féminine» dans la diplomatie

    media La chef de la diplomatie de l’UE Federica Mogherini (G) et la ministre des Affaires étrangères canadienne Chrystia Freeland (D) lors du sommet des femmes MAE à Montréal, le 22 septembre. MARTIN OUELLET-DIOTTE / AFP

    Une quinzaine de femmes ministres des Affaires étrangères se sont réunies ce vendredi et samedi 22 septembre à Montréal pour un premier sommet « historique ». Elles ont promis de se retrouver régulièrement pour faire prévaloir une « perspective féminine » dans la politique internationale.

    Avec notre correspondante à Montréal, Marie-Laure Josselin

    La réunion avait beau être une réunion de femmes ministres des Affaires étrangères, les 17 ministres présentes n’ont pas parlé de questions féministes, a expliqué la chef de la diplomatie de l’Union européenne Federica Mogherini.

    Elles ont discuté de leur pain quotidien : Syrie, Ukraine, génocide et Rohingyas. Plusieurs ateliers se sont tenus notamment sur la violence fondée sur le genre. Mais au-delà des dossiers chauds de la politique internationale, il s'agissait aussi d'envoyer un message fort.

    « Toutes les femmes, peu importe leur niveau d’implication dans le développement de leur société, ont un rôle clé à jouer afin de trouver des solutions aux défis politiques, économiques et sociaux », a insisté la ministre canadienne, Chrystia Freeland, hôte et coorganisatrice de la réunion.

    Rendre permanent les acquis

    Le but était aussi de montrer la nouvelle normalité, a expliqué Federica Mogherini. De plus en plus de femmes au pouvoir prennent des responsabilités, des décisions et réfléchissent collectivement sur comment mettre à profit ce pouvoir pour l’ensemble de la société.

    Mais attention, a tout de même prévenu, Chrystia Freeland : « Les gains que nous avons aujourd’hui, il ne faut pas les prendre pour acquis, mais plutôt continuer de se battre pour les rendre permanents ».

    Les ministres partageront le fruit de leurs discussions la semaine prochaine, le 25 septembre, dans le cadre de la 73e Assemblée générale de l’ONU.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.