GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Le Cirque du Soleil se produit à Riyad malgré la crise diplomatique avec Ottawa

    media Le Cirque du Soleil a joué son spectacle à Riyad le 23 septembre, jour de la fête nationale saoudienne. FAYEZ NURELDINE / AFP

    Les relations entre le Canada et l’Arabie saoudite semblent se réchauffer un peu. Malgré les tensions vécues entre les deux pays début août, la compagnie québécoise du Cirque du Soleil a lancé une série de spectacles à Riyad ce dimanche 23 septembre, jour de la fête nationale. Signe d’un certain retour à la normale entre les deux pays ?

    Avec notre correspondante à Montréal, Pascale Guéricolas

    Il y a quelques semaines, la ministre canadienne des Affaires étrangères avait critiqué l’arrestation et l’emprisonnement de plusieurs activistes féministes dans les prisons saoudiennes. Suite à ces remarques, l’Arabie saoudite avait suspendu ses vols commerciaux vers Toronto et demandé à ses étudiants de quitter le pays.

    Mais en dépit de cette sévère crise diplomatique, le Cirque du Soleil s’est produit pour la première fois dans le royaume saoudien avec 80 artistes tant féminins que masculins ce dimanche. La compagnie québécoise a cependant dû ajuster ses costumes. Pas question en effet qu’on puisse apercevoir un bout de peau des contorsionnistes, des clowns ou des jongleurs durant la représentation.

    Le prince héritier Mohamed Ben Salman a lui-même invité le Cirque du Soleil à se produire en avril dernier alors qu’il visitait les Etats-Unis. Manifestement, cette commande a triomphé du climat plutôt tendu entre les deux pays cet été. À moins que ce spectacle ne témoigne d’un certain retour à la normale dans les relations diplomatiques entre l’Arabie saoudite et le Canada.

    Les choses s’améliorent aussi un peu pour les étudiants en médecine saoudiens. Fin août, ils ont appris par une note assez sibylline du bureau saoudien des études au Canada qu’ils pourraient terminer leur internat dans ce pays. Au plus fort de la crise, Riyad avait exigé leur départ immédiat des universités canadiennes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.