GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le médecin de Donald Trump écarte toute «spéculation» sur une douleur à la poitrine
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    Amériques

    Facebook: près de 50 millions de comptes affectés par une cyberattaque

    media Ce vendredi 28 septembre, Facebook n'était pas encore en mesure de déterminer si les comptes piratés avaient été utilisés (illustration). REUTERS/Dado Ruvic

    Facebook a révélé ce vendredi 28 septembre une faille de sécurité qui a compromis près de 50 millions de comptes, permettant à des hackers de prendre le contrôle de comptes d'utilisateurs.

    C'est un nouveau coup dur pour Facebook. Dans un communiqué, le géant du numérique a annoncé ce vendredi que près de 50 millions de ses comptes utilisateurs avaient été affectés par une faille de sécurité. « La faille a été réparée hier (jeudi) soir », a assuré le PDG du groupe Mark Zuckerberg, qui a personnellement participé à une conférence téléphonique avec des journalistes.

    « Nous avons découvert mardi qu'un attaquant a exploité une faille technique pour voler des outils d'accès permettant de se connecter aux comptes Facebook d'environ 50 millions de personnes », a indiqué Mark Zuckerberg dans un message publié sur sa propre page, assurant que des mesures ont été prises pour colmater la faille et protéger les comptes concernés. Facebook dit cependant ne pas savoir si ces comptes ont été utilisés. Le FBI, la police fédérale américaine, s'est saisie de l'affaire.

    Cette attaque, dont les conséquences restent encore à déterminer, constitue un nouveau déboire pour le premier réseau social du monde qui compte 2,2 milliards d'utilisateurs. Son action a aussitôt reculé en Bourse, abandonnant 3,3 %. La confiance de ses abonnés a déjà été passablement ébranlée par plusieurs scandales, dont la révélation du partage de données personnelles à des fins politiques à l'insu des usagers ou encore la diffusion de messages destinés à influer secrètement sur les élections dans plusieurs pays, y compris en France ou aux Etats-Unis.

    Fin juillet, son action avait connu un effondrement spectaculaire à Wall Street, perdant 19 % en une seule journée. Cette chute faisait suite à l'annonce d'un chiffre d'affaires trimestriel et un nombre d'usagers inférieurs aux attentes des marchés.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.