GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Des chercheurs découvrent des milliers de structures édifiées par les Mayas

    media Le site archéologique maya de Tikal, au Guatemala. David DUCOIN/Gamma-Rapho via Getty Images

    Une nouvelle étude internationale publiée dans la prestigieuse revue Science ce vendredi 28 septembre montre que les Mayas étaient un peuple de grands bâtisseurs. Après avoir analysé plus de 2 000 km2 de jungle, les chercheurs ont en effet découvert les traces de plus de 60 000 structures humaines édifiées par cette civilisation aujourd'hui disparue.

    En 2 500 ans d’existence, les Mayas ont eu le temps de construire en grande quantité. Depuis leur disparition vers l'an 1 500, la végétation a pu recouvrir ce que les hommes ont abandonné. Mais avec les moyens modernes, ce n'est plus un problème.

    L’équipe de chercheurs à l'origine de l'étude a utilisé un lidar, une sorte de radar qui fonctionne avec des impulsions laser qui ont l’avantage de passer au travers des végétaux.

    Il faut repenser ce que l'on sait sur les Mayas

    Sur les écrans de contrôle ne s'affichent alors que les reliefs, qu'ils soient naturels ou artificiels. Les scientifiques ont alors détecté 61 480 structures humaines. Une découverte surprenante qui oblige à repenser ce qu'on croyait savoir de la société maya.

    Avec tout d'abord ce constat : ils étaient plus nombreux qu'anticipé. Les données obtenues permettent même d'avancer un chiffre de densité de population : environ 100 habitants par km². Ce qui est comparable à la France d'aujourd'hui.

    Les Mayas maîtrisaient très bien l'agriculture intensive

    Autant d’habitants qu'il fallait nourrir. Et les Mayas savaient visiblement subvenir aux besoins de leur population. L'étude montre en effet qu'ils maitrisaient très bien l'agriculture intensive, mais sans surexploitation. C’est là aussi une surprise puisqu’on pensait qu'ils avaient épuisé leurs sols et que c’est ce qui avait notamment mené à leur disparition.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.