GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mise en circulation du petro au Venezuela: qu’en pense la population?

    media Nicolas Maduro, ici le 1er octobre 201, a commencé à parler du petro il y a des mois, en décembre dernier. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

    Au Venezuela, le président Nicolas Maduro avait annoncé la création du petro en décembre dernier. Depuis ce lundi 1er octobre, cette monnaie virtuelle est officiellement entrée sur le marché mondial, selon les autorités vénézuéliennes, comme « monnaie d'échange commercial international et devise convertible ». Le but selon Caracas de cette crypto-monnaie basée principalement sur les réserves de pétrole du pays : lutter contre ce que Nicolas Maduro appelle « le blocus financier » mené principalement par les Etats-Unis contre le Venezuela. Le pays, soumis à des sanctions, traverse une crise économique avec une dette extérieure estimée à 150 milliards de dollars selon plusieurs économistes. A la fermeture de la prévente en mars dernier, Nicolas Maduro avait assuré que le petro avait reçu « des intentions d'achat pour 5 milliards de dollars ». Alors que Caracas annonce donc le début des opérations internationales du petro comme monnaie digitale, qu'en pensent les Vénézuéliens ? Que pensent-ils de cette monnaie virtuelle ?

    Avec notre correspondant à  Caracas, Julien Gonzalez

    Nicolas Maduro a commencé à parler du petro il y a des mois, en décembre dernier. Pourtant, aujourd'hui encore, beaucoup de Vénézuéliens comme José se disent complètement perdus face à cette monnaie digitale. « Je n'y comprends rien et je suis incapable d'expliquer comment ça marche, dit-il. La communication sur le petro laisse à désirer, ils n'expliquent pas bien en quoi cela consiste. Je n'ai pas compris comment on va l'utiliser ni quel bénéfice on va pouvoir en tirer. Sincèrement, je ne sais pas quoi en dire ! »

    Et parmi ceux qui ont entendu son arrivée sur le marché ce lundi comme monnaie d'échange commercial, les avis sont partagés. « Chaviste depuis toujours », Lorenzo défend le petro à 100% : « Cette monnaie qu'ils ont inventée pour contrer la guerre économique menée contre notre pays est une très bonne stratégie. L'indexation d'une monnaie sur tant de ressources pétrolières, il n'y a presque aucun pays du monde qui peut l'avoir. Le petro va être la monnaie forte du Venezuela. »

    Mais beaucoup d'autres comme Simon n'y croient pas. « Je considère qu'il y a des choses plus importantes. Pour moi, la priorité des priorités, c'est de stabiliser l'économie, et ce n'est pas avec le petro qu'on va y arriver. Il faut aussi lutter contre l'inflation. Mais l'inflation ne va pas baisser avec ça. L'inflation, on peut la faire baisser par une forte production, et s'il existe la libre concurrence, comme c'était le cas avant au Venezuela. Voilà les priorités pour moi ! »

    De leur côté, beaucoup d'experts doutent du succès du petro, dont la crédibilité est d'emblée minée par les graves déséquilibres économiques qui secouent le pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.