GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    L’IDFC, nouvel outil de Washington pour contrer l’influence chinoise en Afrique

    media Le Capitole, où siège le Sénat américain. NICHOLAS KAMM / AFP

    Les Etats-Unis lancent une nouvelle agence dédiée au développement en Afrique et dans les pays en développement. Objectif : contrer l'influence grandissante de la Chine sur le continent.

    Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

    C'est un rare moment de consensus au Sénat américain. Le Build Act, instituant une nouvelle agence d'aide au développement baptisée IDFC (International Development Finance Corporation) et dotée d'un fonds de 60 milliards de dollars sur sept ans, a été adopté à une majortié de 93 voix contre 6. L'administration Trump avait pourtant appelé à réduire les budgets de l'aide au développement.

    Mais ça, c'était avant. Avant que Donald Trump ne lance sa guerre commerciale contre la Chine. Les fonds dont dispose l'IDFC sont perçus par les sénateurs républicains comme un outil de diplomatie économique destiné à contrecarrer l'influence de Pékin en Afrique. Les élus républicains accusent en effet la Chine de piéger certains pays pauvres par la dette pour ensuite prendre le contrôle de nombreuses infrastructures.

    Ces élus présentent donc l'IDFC comme une alternative américaine plus saine à la diplomatie de la dette chinoise. « Le Build Act va aider les pays à devenir plus autosufffisants », assure le sénateur républicain Bob Corker. Cette loi va « réduire la pauvreté dans des zones critiques pour la sécurité nationale américaine, tout en permettant d'affronter l'influence chinoise dans les pays en développement », ajoute le démocrate Chris Coons.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.