GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Pasteur libéré en Turquie: Trump remercie Erdogan

    media Le président Donald Trump a reçu le pasteur Brunson et son épouse à la Maison Blanche, le 13 octobre 2018. Le pasteur a été libéré la veille après 21 mois de détention en Turquie. Sa détention avait provoqué une crise diplomatique entre les deux pays. REUTERS/Mike Theiler

    Le pasteur américain Andrew Brunson est arrivé samedi à Washington au lendemain de sa libération par la justice turque. Le président américain qui a annoncé qu'il serait reçu à la Maison Blanche a remercié le président turc et prédit d'«excellentes» relations avec Ankara après une grave crise diplomatique. La libération du pasteur qui a reçu le pasteur à la Maison Blanche.  Dans le Bureau ovale, aux côtés de l'ex-détenu au coeur d'un bras de fer sans précédent entre les deux pays alliés, le président des Etats-Unis a remercié de manière appuyée son homologue turc Recep Tayyip Erdogan « pour avoir rendu cela possible ».

    Au terme d'une longue détention en Turquie et après une brève escale en Allemagne, l'homme d'Eglise et son épouse Norine ont atterri ce samedi après-midi (16H00 TU) à la base aérienne d'Andrews. « Nous venons d'atterrir à la base aérienne d'Andrews avec le pasteur Brunson et sa femme Norine. Ils sont reconnaissants d'être sains et saufs de retour à la maison aux Etats-Unis », annonce dans un tweet Tony Perkis, président de l'organisation chrétienne le Family Reserach Council, qui l'accompagnait.

    Un peu plus tôt, le président Trump annonçait qu'il serait reçu à la Maison Blanche. Donald Trump a remercié le président turc Recep Tayyip Erdogan sur son compte Twitter : «Le pasteur Andrew Brunson, libéré par la Turquie, sera avec moi au bureau ovale à 14 h 30. (cet après-midi). Ce sera merveilleux de le voir et de le rencontrer. C'est un grand chrétien qui a vécu une expérience aussi difficile. Je voudrais remercier le président @RT_Erdogan pour son aide!», a tweeté Donald Trump.

    Donald Trump prédit un réchauffement des relations entre Washington et Ankara.  « AUCUN accord n’a été conclu avec la Turquie pour la libération et le retour du pasteur Andrew Brunson. Je ne fais pas d’affaires pour les otages. Les États-Unis ont toutefois exprimé une grande satisfaction, ce qui se traduira par de bonnes, voire d'excellentes relations entre les États-Unis et la Turquie! », a encore précisé le président américain sur son compte Twitter.

    La justice turque a agi « en toute indépendance », a déclaré le président turc en réponse à son homologue américain.

    « M. le président @realDonaldTrump, comme je l'ai toujours dit, la décision judiciaire turque a été prise de manière indépendante », a posté le président turc sur son compte Twitter.

     Comme annoncé, Donald Trump a reçu le pasteur Brunson à la Maison Blanche, l'occasion pour lui de salue le « pas énorme » pour améliorer les relations avec Ankara. Encore une fois, le président américain a remercié de manière appuyée son homologue turc. « Je veux remercier le président Erdogan d'avoir rendu cela possible. Ça n'a pas été facile...et cela n'a pas été facile pour lui ! », a déclaré le président Trump.

    Passé les mots de remerciements, c'est au tour du pasteur Andrew Bronson de rendre grâce au président Trump. Il s'agenouille, une main sur l'épaule du président pour dire une prière. « Ma femme et moi même prions pour vous », a-t-il dit. Réponse de Donald Trump : « Merci, car j'en ai probablement plus besoin que n'importe qui ici ».

    Le pasteur Brunson prononce sa prière : « Mon Dieu, je te demande de partager avec le président Trump ton Esprit saint  pour lui donner une sagesse surnaturelle pour accomplir tous les plans que tu as pour ce pays et pour lui »,

    Cette séquence surréaliste à l'étranger est pourtant banale dans une Amérique où politique et religion s'entremêlent. Elle avait surtout un fort arrière-goût d'opportunisme. Le pasteur Bronson - tout comme le secrétaire d'État Mike Pompeo - appartient à la puissante église évangélique qui mettait la pression pour obtenir sa libération. Son retour sur le sol américain est une très bonne opération pour Donald Trump qui s'assure du soutien des évangélistes, un électorat dont il aura bien besoin le 6 novembre prochain, rapporte notre correspondante aux Etats-Unis, Marie Bourreau.

    Donald Trump a assuré une fois encore qu'il n'y avait eu aucun « accord » avec les autorités turques pour obtenir cette libération. Il a promis d'étudier l'avenir des sanctions imposées durant l'été. « Le seul accord » est « psychologique : nous sommes disposés très différemment aujourd'hui (...) à l'égard de la Turquie », a-t-il déclaré sans plus de précisions.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.