GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Israël: les sirènes d'alarme activées à Tel-Aviv suite à une frappe tuant un commandant palestinien à Gaza (armée)
    Amériques

    La caravane de migrants en route vers les Etats-Unis suscite la colère de Trump

    media Des milliers de Honduriens fuyant la misère et la violence des gangs dans leur pays traversaient mercredi 17 octobre 2018 le Guatemala, dans l'espoir d'atteindre les Etats-Unis. REUTERS/Luis Echeverria

    Des milliers de Honduriens qui fuient la misère et la violence des gangs marchent vers la frontière américaine. Ils sont actuellement au Guatemala. Trois semaines avant les élections de mi-mandat, le président américain en profite pour replacer la question de l'immigration au coeur de la campagne.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Les images de milliers de migrants en route pour les Etats-Unis diffusées par les télévisions américaines ont immédiatement déclenché la fureur de Donald Trump qui s'est exprimé dans une série de messages Twitter..

    « Si le Honduras, le Guatemala et le Salvador permettent à leurs citoyens de traverser leurs frontières avec l'intention d'entrer illégalement dans notre pays, tous les financements qui leur sont versés seront stoppés », a commencé par avertir le président.

    Mais un peu plus tard, Donald Trump a abordé la question sous un angle plus politique : « Il est difficile de croire, en voyant ces milliers de personnes qui marchent vers les Etats Unis, que les démocrates refusent de voter des lois pour protéger notre pays ».

    Et il a ajouté : « Les horribles lois sur l'immigration sont un excellent sujet de campagne pour les républicains. »

    Ces tweets masquent mal la réalité : bien que majoritaires au Congrès depuis deux ans, les républicains ont échoué à faire aboutir de nouvelles lois sur l'immigration, et les mesures sévères prises à la frontière par Donald Trump n'ont pas endigué le flot d'arrivées. Selon la police, plus de 16 600 familles ont été interpellées en septembre, un record, et un chiffre en augmentation de 50% par rapport à l'année précédente.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.