GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    PetroCaribe: le président haïtien fait le ménage dans son cabinet

    media Des manifestants demandent aux responsables politiques de rendre des comptes pour avoir prétendument gaspillé des milliards de dollars provenant du programme pétrolier vénézuelien PetroCaribe, le 23 septembre 2018 à Port-au-Prince. HECTOR RETAMAL / AFP

    L’heure est au ménage au sein du pouvoir haïtien : lundi le président Jovenel Moïse a décidé de remplacer deux de ses proches collaborateurs indexés dans le dossier de corruption PetroCaribe. Cinq jours après les larges manifestations à travers le pays, le gouvernement veut montrer à ses citoyens qu’il soutient leur quête de justice.

    Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

    Sans faire de déclaration, c’est par publication dans le Journal officiel que Jovenel Moïse a annoncé le remplacement de son directeur de cabinet et du secrétaire général de la présidence. Une quinzaine de ses conseillers ont aussi été révoqués. A la mi-journée, c’est le Premier ministre Jean Henry Céant qui s’est exprimé sur le sujet, assurant du soutien de l’Etat à un climat favorable à l’enquête sur le dossier PetroCaribe.

    « Beaucoup de gens disaient que ça n’était que des mots, mais il a joint la parole aux actes, déclare Jean Henry Céant. Des personnes de son entourage sont indexées, le président n’a pas dit qu’elles étaient coupables, personne ne l’a dit, mais, pour que tout se passe sainement, le président a décidé de débarrasser l’environnement de ces personnes indexées dans Petrocaribe sans donc pour autant reconnaître qu’elles sont coupables de quoi que ce soit. C’est la justice qui dira qui est coupable et qui ne l’est pas. »

    Outre ces révocations, le gouvernement a aussi annoncé la création d’une commission indépendante pour faire la lumière sur le dossier PetroCaribe. Une annonce qui suscite la méfiance sinon l’indifférence de beaucoup de citoyens, trop souvent habitués aux commissions improductives.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.