GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pétrolier «confisqué»: Washington dénonce la «surenchère de la violence» de l'Iran
    • Iran: les Gardiens de la révolution disent avoir «confisqué» un tanker britannique
    • Tensions entre Séoul et Tokyo: Trump se dit prêt à aider
    • Drone iranien: «Aucun doute, nous l'avons abattu» (Trump)
    • Tour de France 2019: Alaphilippe remporte le contre-la-montre et conforte son maillot jaune
    • Kosovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, annonce sa démission
    Amériques

    A la Une: les réactions des dirigeants régionaux à l’élection de Jair Bolsonaro

    media Les supporters Jair Bolsonaro fêtent la victoire de leur candidat dans les rues de Sao Paulo, le 28 octobre 2018. © REUTERS/Nacho Doce

    En Une de la presse chilienne les félicitations de Sebastian Piñera, le président chilien, qui s’était déjà déclaré supporter du candidat d’extrême droite. Le dirigeant conservateur a tenu à le féliciter sur les réseaux sociaux détaille El Mercurio et l’a même d’ores et déjà invité pour un voyage officiel à Santiago.

    Il faut dire que le Chili est souvent cité comme modèle par le nouveau président brésilien.C’est ce que rappelle notamment La Tercera qui consacre une bonne partie de son édition du jour à la victoire de Jair Bolsonaro. Et selon Onyx Lorenzoni, pressenti pour devenir le prochain chef de cabinet du nouveau président brésilien, non seulement le Chili est un modèle, mais les deux chefs d’État ont déjà discuté de leur future collaboration. Dans un entretien accordé au quotidien, l’homme fort de Jair Bolsonaro dit vouloir s’inspirer du modèle économique chilien, plus solide et où l’on respecte les contrats. Le système d’éducation chilien est également une source d’inspiration selon lui, tout comme les structures démocratiques chiliennes qui permettent, d’après lui, une meilleure relation entre l’État et ses citoyens.

    Dans un autre article d’El Mercurio, le journal revient sur toutes les réactions suite à l’annonce de la victoire du candidat d’extrême droite. Martin Vizcarra, le président péruvien, félicite Jair Bolsonaro et se dit disposer à travailler pour approfondir la relation fraternelle bilatérale qui existe entre ces deux pays. Même son de cloche du côté de la présidence argentine où Mauricio Macri appelle le nouveau président brésilien à travailler de concert avec l’exécutif argentin pour le bien-être des Argentins et des Brésiliens. En fait, presque tous les chefs d’État, au Paraguay, au Mexique, en Equateur, etc. adressent le même message avec, à chaque fois, une volonté affichée de travailler avec le nouvel exécutif brésilien.

    Au Venezuela, le palais présidentiel reste silencieux

    Non. Juste un communiqué du ministère vénézuélien des Affaires étrangères précise Tal Cual. Communiqué dans lequel les autorités de Caracas appellent le président élu, Jair Bolsonaro, à relancer les relations diplomatiques entre les deux pays sur la base du respect, de l’harmonie, du progrès et de l’intégration régionale. Des relations qui sont au plus mal à cause notamment de la crise migratoire vénézuélienne, précise le quotidien.

    En Colombie, la presse s’interroge

    Le nouveau président colombien Ivan Duque a lui aussi félicité Jair Bolsonaro sur les réseaux sociaux, appelant à un renforcement de la coopération entre les deux pays selon El Espectador. Un quotidien qui titre tout de même en Une « Le Brésil de nouveau aux mains des militaires » et qui voit dans l’élection de Jair Bolsonaro le plus grand débarquement de militaires dans la politique depuis la dictature brésilienne. Un quotidien qui se demande si l’élection d’un candidat d’extrême droite représente un danger pour la région, tout comme de nombreux autres quotidiens régionaux.

    Donald Trump pointé du doigt après la tuerie dans une synagogue de Pittsburgh

    Un sujet qui truste les Une outre-Atlantique. Et près de deux jours après cette tragédie qui a coûté la vie à onze personnes, la presse américaine revient sur les propos polémiques, ces dernières années du président américain Donald Trump. Une rhétorique incendiaire selon le Washington Post qui pourrait même inciter au passage à l’acte selon le quotidien, même si la Maison Blanche et le parti républicain s’en défendent. Une polémique qui ressurgit à moins de deux semaines des élections de mi-mandat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.