GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Nancy Pelosi, future chef démocrate déjà contestée

    media La présidente du groupe démocrate à la Chambre Nancy Pelosi après le résultat des élections de mi-mandat, à Washington, le 6 novembre 2018. REUTERS/Jonathan Ernst

    Elle est de retour. Nancy Pelosi, ancienne présidente démocrate de la Chambre des représentants pourrait bien reprendre son poste après 8 ans passés dans l'opposition. Grâce à la victoire de son parti qui reprend le contrôle de la Chambre basse, la députée de San Francisco a de bonnes chances d'être réélue « speaker », devenir le troisième personnage de l'Etat et donc, de fait, la femme la plus puissante des Etats-Unis. Mais à 78 ans, elle doit d'abord séduire l'aile gauche de son propre parti qui la juge trop centriste et qui souhaite un renouvellement des dirigeants démocrates.

    L'opposition à Donald Trump a un nouveau visage : Nancy Pelosi. En fait, ce visage n'est pas si nouveau que ça. La députée de San Francisco a déjà occupé ce poste de 2007 à 2010.

    Elue depuis 32 ans au Congrès, elle porte avec ferveur les valeurs les plus progressistes de son parti comme la protection des minorités sexuelles ou le droit à l'avortement.

    Nancy Pelosi a déjà fait savoir qu'elle sera candidate pour le poste du « speaker ». Mais quel genre d'opposition souhaite-t-elle mener ? D'après ses premières déclarations, elle veut « oeuvrer à des solutions qui nous rassemblent, car nous en avons tous assez des divisions ».

    Seulement voilà, ce discours modéré ne plait pas à l'aile gauche du parti qui ne rêve que d'en découdre avec Donald Trump. Autre difficulté pour Nancy Pelosi : à 78 ans elle ne représente pas vraiment ce qu'on peut appeler un jeune espoir du parti, à l'instar d'Alexandria Ocasio-Cortez, fraîchement élu sénatrice de New York.

    En tout cas, Nancy Pelosi peut déjà compter sur un soutien surprenant, celui de Donald Trump. Le président, dans un billet d'humeur, a tweeté que Nancy Pelosi méritait d'être élue présidente de la Chambre.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.