GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Trump veut durcir les conditions d'asile pour les clandestins

    media Donald Trump, ici le 7 novembre 2018, veut durcir les conditions de demandes d’asile aux Etats-Unis. REUTERS/Jonathan Ernst

    L’administration Trump veut durcir les conditions de demandes d’asile aux Etats-Unis. Le gouvernement américain veut interdire aux clandestins entrés illégalement sur le territoire américain de déposer une demande d’asile politique.

    Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

    Jusqu’ici la loi américaine autorise tout clandestin à déposer une demande d’asile politique aux Etats Unis, qu’il y soit entré par un poste de douane officiel ou après avoir traversé illégalement la frontière. C’est cette loi de 1975 que Donald Trump veut modifier.

    Le président américain entend retirer le droit de postuler à l’asile à tout candidat entré illégalement sur le territoire américain. Selon son administration, ces 5 dernières années les demandes d’asile ont augmenté de 2 000%. Seules 10% sont acceptées et 700 000 cas seraient actuellement en attente. Selon le ministère de la Sécurité intérieure, l’objectif de cette réforme serait donc de désengorger des tribunaux saturés.

    Plusieurs organisations de défense des libertés dont la puissante ACLU pose la question de la légalité de cette restriction, laissant augurer la perspective d’une nouvelle bataille judiciaire autour de la politique anti-immigration de Donald Trump.

    Pour Washington aucun doute, la loi autorise le président à restreindre l’entrée d’étrangers aux Etats-Unis si la sécurité nationale est menacée. C’est d’ailleurs cet argument qui avait permis à Donald Trump d’imposer son Travel Ban, interdisant l’accès aux Etats-Unis aux ressortissants de plusieurs pays à majorité musulmane au nom de la lutte contre le terrorisme.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.