GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Incendies en Californie: les recherches continuent dans les ruines de Paradise

    media Les équipes de recherches découvrent chaque jour les restes de nouvelles victimes dans les décombres de Paradise, ravagée par les incendies. REUTERS/Terray Sylvester

    En Californie, le dernier bilan fait état de 50 morts, dont 48 ont péri dans le feu « Camp Fire » au nord de Sacramento. Elles ont toutes été tuées dans la ville de Paradise, détruite par l’incendie qui continue par ailleurs de ravager l’Etat. Le feu n’est contenu qu’à 35% par les pompiers.

    Avec notre correspondant à San FranciscoEric de Salve

    Dans les cendres de la ville de Paradise, les équipes de recherches ont été renforcées pour passer les décombres au peigne fin. Près de 200 personnes manquent toujours à l'appel et, chaque jour, les médecins légistes découvrent de nouveaux restes humains, des personnes mortes dans leur maison ou dans leur fuite.

    Deux morgues ont été installées à Paradise avec des moyens d’analyses ADN mais l'état de ces victimes, souvent réduites à des fragments d'os par le brasier, rend leur identification très difficile.

    Le plus meurtrier de l'histoire californienne

    Dans le même temps, le feu « Camp Fire » n'est toujours pas maitrisé. Plus de 5 000 pompiers sont mobilisés pour éteindre ce gigantesque incendie déjà classé comme le plus destructeur et le plus meurtrier de l'histoire de la Californie. 52 000 hectares et presque 10 000 structures et habitations sont partis en fumée.

    Une épaisse fumée blanche recouvre toujours une zone de 300 km au sud jusqu'à San Francisco, où une alerte rouge sur la qualité de l'air est toujours en vigueur.

    En revanche, la situation s'améliore un peu plus au sud sur le front du « Woolsey Fire » qui menaçait Malibu près de Los Angeles. Certains des 250 000 habitants évacués ont été autorisés à regagner leurs domiciles.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.