GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange inculpé aux Etats-Unis

    media Le créateur australien de WikiLeaks Julian Assange, au balcon de l'ambassade équatorienne à Londres, le 19 mai 2017. REUTERS/Peter Nicholls

    Reclus depuis 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres, Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks qui a publié en 2010 de nombreux documents confidentiels américains, a été inculpé secrètement aux Etats-Unis, a annoncé WikiLeaks jeudi 15 novembre au soir.

    Cette information a été révélée par erreur dans un document portant sur une toute autre affaire. Sur la troisième page, un expert de l'université de George Washington a trouvé un paragraphe portant sur l'inculpation de Julian Assange et demandant à ce qu'elle reste secrète jusqu'à ce dernier soit arrêté afin qu'il ne puisse pas s'y préparer et éviter l'extradition et l'arrestation.

    Trop tard donc, puisque ce document a été publié et largement partagé sur le réseau social Twitter. « Je n'ai aucune confirmation officielle de son inculpation, affirme l'un des avocats du principal interessé dans les pages du quotidien Washington Post. [...] L'idée que des accusations pénales fédérales puissent être portées suite à la publication d'informations vraies est un précédent incroyablement dangereux à établir. »

     → A (RE)LIRE : Assange s'insurge contre ses conditions de résidence à l'ambassade d'Equateur

    En plus des documents secrets américains en 2010, Wikileaks a également publié durant les primaires démocrates en 2016, des e-mails envoyés et reçus sur le serveur personnel de la candidate Hilary Clinton. Le site web aurait reçu ces informations d'un espion russe.

    L'inculpation de Julian Assange pourrait donc selon le Washington Post faire avancer significativement l'enquête au sujet de possibles interférences russes dans les élections de 2016. Le New York Times rappelle que le procureur spécial Robert Mueller, chargé de cette affaire, tente actuellement d'établir s'il y a eu collusion entre Moscou et l'équipe républicaine de l'actuel président Donald Trump.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.