GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Caravane des migrants: Donald Trump fait monter la pression

    media Les équipes de la protection des frontières américaines déployées à San Ysidro, le 22 novembre 2018. REUTERS/Hannah McKay

    Donald Trump menace de fermer la frontière mexicaine alors que des centaines de migrants continuent d'affluer à Tijuana. Jeudi 22 novembre 2018 le président américain a même évoqué la possibilité de stopper les échanges commerciaux avec le Mexique si la situation venait à dégénérer. Mardi Donald Trump diffusait une directive autorisant l'armée à faire usage de la force contre les migrants. Une consigne tempérée le lendemain par son ministre de la Défense.

    Avec notre correspondant en Californie,  Eric de Salve

    Pour le moment les 5 700 soldats américains dépêchés à la frontière mexicaine sur ordre de Donald Trump se contentent de poser des barbelés, des blocs de béton et de patrouiller en hélicoptère. Mais dans une note adressée mardi au Pentagone, le président américain leur demande d'aller plus loin en cas de violences avec des migrants.

    Dans cette directive, la Maison Blanche autorise l'armée à « défendre la police des frontières en faisant montre ou usage de la force (y compris de la force létale si nécessaire) ». Des consignes présidentielles tempérées dès le lendemain par le ministre de la Défense américain.

    S'ils sont appelés en renfort, « aucun militaire ne sera armé », assure Jim Mattis. « Ce seront probablement des membres de la police militaire, précise-t-il, équipés de boucliers et de matraques, pas d'armes à feu. »

    En ordonnant ce déploiement militaire très contesté pendant la campagne des midterms, Donald Trump avait laissé déjà entendre que des soldats puissent ouvrir le feu sur des migrants. « S'ils lancent des pierres, considérez cela comme un fusil » avait déclaré le président américain.

    Ce jeudi alors que plusieurs centaines de migrants de la caravane venue d'Amérique centrale manifestaient à Tijuana près du poste-frontière pour demander l'asile aux Etats-Unis, Donald Trump n'a cette fois pas évoqué l'usage de la force mais menacé de fermer totalement « toute la frontière » avec le Mexique.

    ►Revue de presse : Nouvelle mesure sur la procédure d’asile aux Etats-Unis en préparation

    Opération de sécurisation de la frontière Etats-Unis au potse de San Ysidro (près de Tijuana) à laquelle participent des policiers mexicains et nord-américains, le 22 novembre 2018. REUTERS/Hannah McKay
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.