GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • ND de Paris: rebâtir la charpente en bois est «probablement la bonne solution», estime un des architectes en charge de sa restauration
    • Télécommunications: Huawei ment sur sa collaboration avec le gouvernement chinois, affirme Mike Pompeo
    • Présidentielle au Malawi: le chef de l'Etat sortant Peter Mutharika en tête (résultats officiels partiels)
    • La justice européenne rejette le pourvoi de Mme Le Pen qui contestait le remboursement de 300 000 euros au Parlement européen
    • Le gouvernement britannique repousse le vote des députés sur son nouveau projet de loi sur le Brexit prévu début juin
    • Mondiaux d'athlétisme au Qatar : Nasser Al-Khelaïfi, patron du PSG, mis en examen pour « corruption active » (source judiciaire)
    • Décès de la Britannique Judith Kerr, auteure du célèbre «Tigre qui s'invita pour le thé», à l'âge de 95 ans (maison d'édition)
    • Contraint de se passer d'Android, Huawei prépare son propre système d'exploitation pour la fin de l'année (CNBC)
    • États-Unis: une tornade fait trois morts à Golden City dans le Missouri (autorités)
    • Huawei: «protestation solennelle» de Pékin auprès de Washington (ministère)
    • France: la loi Pacte prévoyant la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) a été promulguée (Journal officiel)
    • Commerce international: la Chine déclare attendre de la «sincérité» des États-Unis avant de reprendre les négociations
    Amériques

    Etats-Unis: l'étrange timing d'un rapport explosif sur le changement climatique

    media Des Américains profitent des prix du Black Friday pour faire leurs courses à New York, le 23 novembre. REUTERS/Stephanie Keith/File Photo

    Vendredi 23 novembre, le gouvernement américain a publié un rapport explosif sur les effets du réchauffement climatique sur l'économie nationale et mondiale. Explosif, car les experts mandatés par le Congrès estiment que les catastrophes naturelles à prévoir vont coûter des milliards de dollars et de plus en plus de vies aux États-Unis. Explosif aussi car le président Donald Trump continue, lui, de nier le changement climatique, et surtout les causes du phénomène.

    Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

    Le long week-end de Thanksgiving est une occasion de réunir les familles éparpillées, de déconnecter des soucis du quotidien. Et en ce vendredi de Black Friday, beaucoup d'Américains n'avait qu'une obsession : consommer.

    Journée particulière

    C'est toutefois lors de cette journée particulière, au cœur de ce week-end traditionnel, que le gouvernement américain a révélé les conclusions alarmistes et donc cruciales d'un rapport de 300 experts sur le changement climatique.

    La date a-t-elle été choisie pour que cela fasse le moins de bruit médiatique possible ? Pour de nombreuses associations et activistes, la manœuvre ne fait pas de doute. Andrew Light, de l'Institut des ressources mondiales, et l'un des contributeurs, estime par exemple que publier le rapport pendant le Black Friday est « une tentative transparente de l'administration Trump pour l'enterrer, et poursuivre ainsi sa campagne non seulement pour nier, mais aussi pour effacer la recherche climatique. »

    Autre voix qui porte sur le sujet, celle d'Al Gore, devenu un champion de l'environnement. « Le président peut essayer de cacher la vérité, mais ses propres scientifiques et experts l'ont rendue aussi claire et nette que possible », dénonce l'ancien vice-président en regrettant le calendrier.

    Trump évite soigneusement le sujet

    Ceux qui voudraient que le réchauffement climatique fasse la Une réussiront-ils à maintenir la pression jusqu'à la semaine prochaine ? Donald Trump, qui avait encore ironisé sur le changement climatique ces derniers jours, évite en tout cas soigneusement le sujet depuis vendredi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.