GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    Amériques

    Mi-mandat: Trump dans le Mississippi pour soutenir une sénatrice controversée

    media Donald Trump et Cindy Hyde-Smith lors d'un meeting à Biloxi, dans l'Etat du Mississippi, le 26 novembre 2018. REUTERS/Kevin Lamarque

    Les élections de mi-mandat aux Etats Unis s'achèveront ce mardi avec le deuxième tour de la sénatoriale qui se joue dans le Mississippi. La sénatrice républicaine sortante, Cindy Hyde-Smith, a obtenu le 6 novembre dernier 41,5 % des voix devant son opposant démocrate. Mais le Mississippi est le seul Etat américain où un candidat doit obtenir plus de 50 % des voix pour l'emporter au premier tour.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Deux nœuds de pendu ont été découverts, lundi, devant le Capitole du Mississippi. Une référence directe aux propos polémiques de la candidate républicaine, Cindy Hyde-Smith qui a affirmé qu'elle serait « au premier rang » si elle était invitée à une « pendaison publique ».

    Cette remarque a suscité un scandale dans l'Etat qui détient le triste record du plus grand nombre de noirs lynchés. « Une plaisanterie mal interprétée », a affirmé la sénatrice soutenue par Donald Trump.

    Ce lundi en meeting, le président a tenté de mobiliser ses troupes dans le Mississippi en faisant campagne, comme d'habitude, autour de la question de l'immigration : « Nous nous battrons chaque jour pour sécuriser la frontière, pour stopper l'immigration illégale et pour laisser les criminels, les vendeurs de drogue et les terroristes loin de notre pays. »

    Report de voix

    Signe d'inquiétude du président pour ce siège du Mississippi, cet appel aux électeurs : « J'ai besoin que vous emmeniez votre famille, vos amis, vos voisins et vos collègues aux urnes pour qu'ils votent pour Cindy Hyde Smith. »

    Face à la candidate républicaine,  le démocrate Mike Espy a peu de chances de l'emporter : les suffrages récoltés par un candidat de l'extreme droite au premier tour risquent de se reporter sur la sénatrice aux propos sulfureux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.