GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    En marge du G20, Macron affiche sa «fermeté» face à ben Salman

    media Emmanuel Macron et Mohammed ben Salman s'entretiennent en marge du G20 à Buenos Aires, le 30 novembre 2018. Bandar AL-JALOUD / Saudi Royal Palace / AFP

    En marge du sommet du G20 qui s’est ouvert ce vendredi à Buenos Aires, le président français Emmanuel Macron s'est entrenu avec le très sulfureux prince héritier saoudien Mohammed ben Salman.

    Avec notre envoyée spéciale à Buenos Aires, Mounia Daoudi

    Ce n’était pas vraiment une rencontre bilatérale, mais plutôt un aparté. Sous l’œil des caméras, dans la grande salle où sont accueillis à leur arrivée les chefs d’Etat et de gouvernement, le président français a pris l’initiative de cet échange. Emmanuel Macron venait d’achever une réunion de coordination avec ses homologues européens du G20 où justement le dossier saoudien avait été évoqué et une position commune arrêtée.

    L’entretien a duré moins de cinq minutes. Et si Mohammed ben Salman est apparu tout sourire, le visage du président français était lui plus fermé. Cela a été l'occasion de « faire passer quelques messages de manière très ferme », indique l'Elysée. Emmanuel Macron a insisté pour que toute la lumière soit faite sur l’affaire Khashoggi – du nom de ce journaliste saoudien tué au consulat de son pays à Istanbul – et plaidé pour que des experts internationaux soient associés à l’enquête.

    Le président français a également évoqué la guerre au Yémen et rappelé la position européenne d’une solution politique à ce conflit. Enfin, toujours selon l’Elysée, la question de la baisse du prix du pétrole et le rôle joué par l’Arabie saoudite a également été brièvement évoquée. Pas vraiment une discussion, mais plutôt un rappel ferme de la position de la France et des Européens sur différents sujets.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.