GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Canada: la responsable de Huawei libérée sous caution

    media Manifestation de soutien à Wanzhou Meng le 10 décembre 2018 à Vancouver. Jason Redmond / AFP

    La directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, Wanzhou Meng, a été libérée sous caution à Vancouver mardi 11 décembre, quelques heures après l'arrestation en Chine d'un ancien diplomate canadien.

    Avec notre correspondante à Québec, Pascale Guéricolas

    Un juge de Vancouver a ordonné mardi 11 décembre la libération sous caution d'une responsable du géant chinois Huawei, Wanzhou Meng, quelques heures après la confirmation de l'arrestation d'un ex-diplomate canadien en Chine, où les autorités avaient menacé Ottawa de représailles.

    Arrêtée le 1er décembre à la demande de la justice américaine, Wanzhou Meng, directrice financière du géant chinois des télécoms, est soupçonnée d'une fraude visant à contourner les sanctions américaines contre l'Iran. En pleine crise diplomatique entre Pékin, Ottawa et Washington, le juge canadien a accédé à sa demande de remise en liberté.

    Arrestation d’un ex-diplomate canadien en Chine

    La veille, le mardi 11 décembre, Ottawa avait confirmé l'arrestation en Chine de Michael Kovrig, un Canadien travaillant pour le centre de réflexion International Crisis Group (ICG). Cet expert de l'Asie du Nord-Est, ancien diplomate à Pékin, Hong Kong et à l'ONU, est actuellement détaché du ministère des Affaires étrangères, sans statut diplomatique ni solde, a indiqué à l'AFP un responsable gouvernemental canadien ayant requis l'anonymat.

    « Il y a quelques jours, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères mettait en garde le Canada. Selon lui, ce pays risquait de graves conséquences s’il ne libérait pas Wanzhou Meng. L’arrestation de Michael Kovrig, en Chine, ressemble fort à des représailles », analyse Pascale Guéricolas, notre correspondante à Québec. Cette affaire rappelle l’arrestation d’un couple de Canadiens il y a 4 ans, au moment même où un pirate informatique chinois, résidant au Canada, avait été condamné à 4 ans de prison ». La Canadienne avait pu sortir au bout de six mois. Son mari, lui, avait passé plus de deux ans et demi dans une cellule chinoise, avant d’être expulsé du pays.

    Donald Trump pourrait intervenir

    Pékin réclame la « libération immédiate » de Wanzhou Meng. Elle devra cependant verser une caution de 10 millions de dollars, rendre ses deux passeports, résider dans l'une de ses deux propriétés de Vancouver, et porter un bracelet électronique.

    Les États-Unis ont appelé les autorités chinoises à cesser « toute forme d'arrestations arbitraires ». Dans un entretien à Reuters, le président américain Donald Trump s'est néanmoins déclaré prêt à intervenir dans le cas de Meng pour maintenir les bonnes relations économiques avec Pékin.

    La première audience d'extradition a été fixée au 6 février. Les États-Unis devront d'ici là transmettre à la justice canadienne un dossier complet pour leur demande d'extradition.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.