GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Mars
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
Aujourd'hui
Mercredi 27 Mars
Jeudi 28 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Comores: Azali Assoumani réélu président dès le 1er tour selon la Céni avec 77% des voix ; l'opposition conteste le résultat
    Dernières infos
    Amériques

    Brésil: Cesare Battisti introuvable après la signature de son acte d’extradition

    media Ce vendredi 14 décembre 2018, le président brésilien Michel Temer a signé l'acte d'extradition de Cesare Battisti, ex-militant de l'extrême gauche italienne. AFP Photos/Miguel SCHINCARIOL

    L’ex-militant de l’extrême gauche italienne, Cesare Battisti, est actuellement recherché par les autorités brésiliennes. Il est réclamé par la justice de son pays depuis 1993 suite à sa condamnation par contumace pour quatre homicides. Le président brésilien Michel Temer a signé vendredi 14 décembre l’acte d’extradition de l’Italien.

    Ce vendredi 14 décembre, la police fédérale a débuté les recherches pour localiser M. Battisti, qui vit au Brésil depuis 2004. Reconverti en auteur de romans policiers, l’ex-militant résidait ces dernières années à Cananeia, petite ville dans l'Etat de Sao Paulo. Les policiers ne l’ont pas trouvé à son domicile et son avocat affirme ne pas savoir où se trouve son client, ajoutant qu’il ne lui a pas parlé depuis novembre.

    Son acte d’extradition a été signé ce vendredi 14 décembre par Michel Temer. Cette signature intervient moins de 24 heures après la décision d'un juge de la Cour suprême d'ordonner l'arrestation de l'Italien de 63 ans en vue de son extradition vers son pays d'origine. L'ex-président Lula avait décidé ne pas le livrer en 2010. Cesare Battisti risque la prison à perpétuité en Italie où il est condamné pour quatre meurtres et complicité de meurtres pendant la fin des années 1970 lorsqu’il appartenait au groupe Prolétaires armés pour le communisme (PAC).

    Bolsonaro veut livrer le « terroriste » à l’Italie

    Un mandat de détention préventive a été émis le jeudi 14 décembre au soir par le juge Luiz Fux, pour éviter « une quelconque tentative de fuite » face à une éventuelle extradition. Il y a un an, ce même magistrat avait pris une décision favorable à Cesare Battisti, empêchant toute extradition avant que la Cour suprême ne statue sur son cas en séance plénière. Mais depuis, la situation politique du Brésil a changé. Jair Bolsonaro, candidat d’extrême droite, a été élu à la présidence de la République et a réitéré à plusieurs reprises son intention de livrer à l'Italie Cesare Battisti qu'il qualifie de « terroriste ». Le président élu lançait « Comptez sur nous ! » sur son compte Twitter au ministre de l’Intérieur Matteo Salvini.

    Dans la soirée, le président de la République italienne, Sergio Mattarella, a fait parvenir un message de « reconnaissance » au président Temer. « J'apprécie beaucoup la détermination de votre décision qui contribue à rendre justice aux victimes des actes pour lesquels Cesare Battisti a été condamné ainsi qu'à l'État italien », a ajouté M. Mattarella.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.